1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme des retraites : l'âge légal de départ atteindra 64 ans en 2030
1 min de lecture

Réforme des retraites : l'âge légal de départ atteindra 64 ans en 2030

La réforme des retraites prévoit d'accélérer l'allongement de durée de cotisations, avançant à 2027 l'exigence de 43 années de cotisations pour une pension à taux plein au lieu de 2035, a annoncé mardi 10 janvier la Première ministre.

Elisabeth Borne, le 10 janvier 2022
Elisabeth Borne, le 10 janvier 2022
Crédit : Bertrand GUAY / POOL / AFP
Thomas Pierre & AFP

C'est confirmé. L'âge légal de départ à la retraite atteindra 64 ans en 2030, contre 62 ans aujourd'hui. Il sera progressivement relevé au rythme de trois mois par an à partir du 1er septembre prochain. Il sera donc fixé à 63 ans et 3 mois en 2027 à la fin du quinquennat, puis atteindra la cible de 64 ans en 2030, a annoncé Élisabeth Borne ce mardi 10 janvier. 

La réforme des retraites prévoit aussi d'accélérer l'allongement de durée de cotisations, avançant à 2027 l'exigence de 43 années de cotisations pour une pension à taux plein au lieu de 2035. "Pour bénéficier de sa retraite à taux plein, il faudra, dès 2027, avoir travaillé 43 ans, durée de cotisation votée dans le cadre de la loi Touraine de 2014", qui avait fixé l'échéance à 2035, selon le gouvernement.

Ce texte vise à garantir "l'équilibre de notre système en 2030", a déclaré la Première ministre. "Laisser s'accumuler" les "déficits serait irresponsable", a-t-elle estimé, assurant proposer un "projet de justice et un projet porteur de progrès social". Selon l'exécutif, il y a "urgence" à redresser un régime qui pourrait afficher une vingtaine de milliards d'euros de déficit en 2030.

La fin des "principaux régimes spéciaux

Elisabeth Borne a aussi affirmé que ce projet était à ses yeux "meilleur qu'il était il y a six mois" avant la concertation avec les partenaires sociaux et les forces politiques. 

La réforme "actera l'extinction des principaux régimes spéciaux": "les nouveaux embauchés à la RATP, dans la branche industries électriques et gazières et à la Banque de France" seront notamment affiliés au régime général pour la retraite, a précisé la cheffe du gouvernement.

Un dispositif "adapté" afin de "protéger les personnes qui ont une carrière longue" sera par ailleurs mis en place, afin "qu'aucune personne ayant commencé à travailler tôt ne soit obligée de travailler plus de 44 ans".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire