1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Qui sont ces spectateurs qui payent pour aller voir Zemmour ?
1 min de lecture

Qui sont ces spectateurs qui payent pour aller voir Zemmour ?

Ils sont venus écouter et surtout voir en vrai le polémiste mardi 19 octobre à Versailles lors d'un événement payant, RTL est allé à leur rencontre.

Le candidat déclaré à la présidentielle Éric Zemmour, le 24 septembre 2021
Le candidat déclaré à la présidentielle Éric Zemmour, le 24 septembre 2021
Crédit : Attila KISBENEDEK / AFP
Céline Landreau - édité par Florine Boukhelifa

Dans la soirée du mardi 19 octobre, Éric Zemmour a donné une conférence à Versailles par Les Éveilleurs, une association qui prône l'amour de la France et de ses racines chrétiennes. Dans la salle, des spectateurs acquis à la cause, qui ont payé pour écouter et surtout voir en vrai le presque candidat à la prochaine élection présidentielle.


Dans ce public enflammé, qui a accueilli Éric Zemmour comme une rock star, tous se disent prêts à voter pour lui s'il est candidat. Plus encore, le polémiste conduirait certains à retourner dans l'isoloir, une première depuis longtemps. "Cela fait dix ans que je ne vais plus dans le bureau de vote", explique ainsi un des spectateurs au micro de RTL, tandis qu'un autre indique ne pas avoir voté non plus car il a été "déçu par tous les partis politiques".

De nombreux déçus étaient d'ailleurs présents lors de cette soirée, que ce soit par le Rassemblement national ou Les Républicains, devenus trop centristes à leurs yeux. "Je ne sais plus si j'ai voté François Fillon ou Marine Le Pen (lors de la présidentielle de 2017, ndlr), mais je n'ai plus confiance. Ils préfèrent s'allier à la gauche plutôt que d'avoir une politique de droite de tradition", explique l'un d'eux. Un autre, encore Républicain il y a cinq ans, "ne (veut) plus en entendre parler".

Dans le public il y avait également beaucoup de jeunes, de primo votants, qui rêvent de voir leur champion l'emporter. Ils étaient même parfois très jeunes, comme le petit Armel - un prénom habilité par Éric Zemmour, âgé d'un mois et demi, qui accompagnait sa maman. Celui-ci ne pourra voter qu'en 2039, ce qui laisse encore du temps au polémiste pour se déclarer candidat.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/