1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. ÉDITO - Économie : la France est-elle en déclin comme le prétend Zemmour ?
2 min de lecture

ÉDITO - Économie : la France est-elle en déclin comme le prétend Zemmour ?

Dans de nombreux interviews et débats, Éric Zemmour met en avant le "déclin" économique de la France. Qu'en est-il en réalité ?

Éric Zemmour lors d’un sommet de la droite identitaire sur la démographie à Budapest, le 24 septembre 2021.
Éric Zemmour lors d’un sommet de la droite identitaire sur la démographie à Budapest, le 24 septembre 2021.
Crédit : Attila KISBENEDEK / AFP
La France est-elle vraiment en déclin?
03:27
La France est-elle vraiment en déclin?
03:27
François Lenglet - édité par William Vuillez

Un chiffre cité dans le débat politique a retenu notre attention. Il s’agit d’une comparaison internationale, faite par Éric Zemmour, désormais probable candidat à l’élection présidentielle 2022. En 1980, nous dit-il, le PIB par tête, c’est-à-dire la quantité de richesse produite dans le pays divisée par le nombre d’habitants, était identique en France, en Allemagne et aux États-Unis. 40 ans plus tard, l’indicateur français est 40% inférieur à celui d’un Américain, et 15% à celui d’un Allemand. C’est bien le signe, selon le polémiste, du déclin de la France.

Alors, que valent ces chiffres ? Si vous vous reportez aux annuaires de la banque mondiale, ils semblent exacts. En 1980, les trois pays sont aux alentours de 12.000 dollars par tête en PIB. Alors qu’en 2020, c’est 38.000 pour la France, 45.000 pour l’Allemagne et 63.000 aux États-Unis. Sacrée claque. Le problème c’est que le PIB, l’activité économique est bien sûr évaluée en monnaie nationale, le franc ou l’euro pour la France, selon les époques, le dollar pour l’Amérique, etc. 

Et tout est ensuite unifié, en dollars, donc converti au taux de change courant. Or, ces taux de change varient considérablement d’une année sur l’autre, ce qui biaise complètement l’analyse. Si le dollar monte, le PIB par tête américain semblera bien plus important, par rapport aux pays européens, qu’il ne l’est en réalité. C’est un pur trompe-l’œil.

Ce qui joue en notre défaveur :

Ça veut dire que ces chiffres sont complètement faux. Ils donnent une image inexacte de la réalité. Car de 1980 à aujourd’hui, le dollar s’est apprécié de 33%. Le PIB américain a donc gagné 33% à l’œil. Le décrochage de la France n’est plus que de 7% sur la période, et non pas de 40%. Ce n’est pas pareil. 

À lire aussi

Mais ce biais ne joue pas entre la France et l’Allemagne, puisque nous avons la même monnaie. Encore faut-il se souvenir qu’entre 1980 et 1987, le franc a quand même dévalué par rapport au Deustche Mark, le même phénomène a donc légèrement joué en notre défaveur. Et pour le reste, n'oublions pas de prendre en compte un autre paramètre, l’évolution de la démographie

De 1980 à 2020, la population française passe de 55 à 67 millions : +22%. Alors qu’en Allemagne, ça n’est que +7%, malgré la réunification. La croissance du nombre d’habitants est bien plus forte chez nous, ça explique aussi que la croissance du PIB par tête soit plus lente. Nous avons eu beaucoup plus de jeunes à nourrir que l’Allemagne. 

Un déclin européen

Ça veut dire qu’il faut se méfier des comparaisons internationales irréfléchies. Pour être complet, il faudrait ajouter que la population américaine, elle, a progressé encore plus vite que la nôtre : +47% sur la période. Il y a donc bien un décrochage par rapport à l’Amérique, mais il n’est pas français contrairement à ce qu’affirme Zemmour, il est européen. 

Et il s’explique en large part par une autre évolution, le nombre d’heures travaillées par tête. En 1980, un Français et un Américain travaillaient le même nombre d’heures dans une année, 1.800. 40 ans plus tard, l’Américain n’a diminué que de 49 heures, alors que le Français en a perdu 400, tombant à 1.400 heures par an. La RTT est passée par là, sans même parler de la retraite à 60 ans de 1982. La France et l'Europe ont fait le choix du temps libre, il a son prix, un niveau de vie moindre. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/