2 min de lecture

Quel avenir pour les écologistes après le départ de François de Rugy ?

REPLAY - Marc-Olivier Fogiel et les polémistes d'"On refait le monde" reviennent sur la démission du député.

Thomas Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
"On refait le monde" du vendredi 28 août - l'intégralité Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission

On refait le monde avec : 

- Valérie Lecasble, conseillère en communication, 
- Gérard Miller, psychanalyste, 
- Christian Menanteau, chroniqueur sur RTL
- Olympia Tsipira, correspondante à Paris de l'Agence de presse d'Athènes. 

François de Rugy, coprésident d'Europe écologie-Les Verts à l'Assemblée nationale, a claqué la porte du parti ce jeudi 27 août. Il dénonce la "dérive gauchiste" du parti et souhaite fédérer les écologistes réformistes. Ce départ est-il le signe du début des grandes manoeuvres à gauche en vue de la présidentielle ? 

L'important, c'est la gauche ou le pouvoir ?

Gérard Miller
Partager la citation

Pour Valérie Lecasble, la scission au sein des écologistes date de l'arrivée de Manuel Valls au gouvernement et du départ de Cécile Duflot et Pascal Canfin. Elle se demande s'ils souhaitent être "dans la réalité ou dans l'opposition systématique". "L'important, c'est la gauche ou le pouvoir ?", interroge Gérard Miller. Pour Olympia Tsipira, sur un échiquier politique mondialisé, "il faut redéfinir ce qu'est la gauche". 

Les trois prochaines semaines vont être cruciales pour la Grèce.

Valérie Lecasble
Partager la citation

Les polémistes reviennent aussi sur la démission du Premier ministre grec Alexis Tsipras et l'organisation d'élections anticipées le 20 septembre. Pour la journaliste grecque, "la bataille qui va commencer demain va être âcre, très rude". "Les trois prochaines semaines vont être cruciales pour la Grèce", abonde Valérie Lecasble. 

Ségolène Royal est l'animatrice en chef du gouvernement.

Christian Menanteau
Partager la citation

La ministre de l'Écologie Ségolène Royal et la grande distribution ont trouvé un accord, ce jeudi, sur le gaspillage alimentaire. Les grandes surfaces s'engagent à ne plus détruire les invendus encore consommables. Les magasins de plus de plus 400 m2 devront donner des produits aux associations et supprimer la date limite d'utilisation optimale sur les produits qui ne se périment pas. Selon Christian Menanteau, "Ségolène Royal est l'animatrice en chef du gouvernement. C'est elle qui prend le plus d'initiatives drôles et iconoclastes". Valérie Lecasble juge aussi que le sujet du gaspillage "est beaucoup plus vaste" que l'angle d'attaque de la ministre, qui cible la grande distribution. Et de rappeler que 75% du gaspillage alimentaire provient des ménages. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants