1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Que reste-t-il des ambitions d'Eric Zemmour, 6 mois après ses échecs électoraux ?
2 min de lecture

Que reste-t-il des ambitions d'Eric Zemmour, 6 mois après ses échecs électoraux ?

Ce dimanche 4 décembre, l'ex-candidat de Reconquête! fêtera le premier anniversaire de son parti au Palais des Congrès à Paris. Il y a un an, il réunissait 10.000 personnes lors d'un meeting de campagne spectaculaire, et poursuivait sa chevauchée sondagière. Aujourd'hui, la fièvre de Villepinte est loin, et les lieutenants d'Eric Zemmour s'interrogent : leur chef s'est-il remis de ses échecs ? Quelle place entend-il occuper et avec quel projet ?

Eric Zemmour, le 24 avril 2022
Eric Zemmour, le 24 avril 2022
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Que reste-t-il des ambitions d'Eric Zemmour, 6 mois après ses échecs électoraux ?
00:01:24
Marie Moley

"Je dirais qu'Eric Zemmour est encore en phase de digestion". La phrase est d'un lieutenant de l'ex-candidat, 6 mois après son double échec des élections présidentielle et législatives de juin. "Il est encore assommé", croit savoir un autre cadre Reconquête!, plus sévère.

Au-delà de ses états d'âmes, en interne, on s'interroge surtout sur les aspirations politiques d'Eric Zemmour : quelles ambitions a-t-il désormais pour lui-même ? Quel rôle souhaite-t-il profondément occuper au sein de son parti ? Incarner la figure tutélaire qui fixe le cap et se ménage pour l'élection suprême ? Ou un combattant, qui part à l'assaut de tous les scrutins, à commencer par les élections européennes de 2024 ? "Pour l'instant, on n'en parle pas", témoigne un élu. D'autant plus que le sujet des européennes est devenu un tabou à Reconquête!.

Marion Maréchal a fait savoir qu'elle était sur les rangs pour être tête de liste, et l'état-major du parti n'est pas pressé d'ouvrir d'éventuelles hostilités internes pour la candidature. Les proches d'Eric Zemmour sont tiraillés entre l'opportunité pour lui de se lancer dans la bataille "pour se refaire la cerise", et le risque d'une nouvelle humiliation en cas d'échec. 

Il faut regarder devant, et il ne le fait pas encore

Un cadre de Reconquête!

Seule certitude, Eric Zemmour écrit, tous les matins depuis l'été. Un livre sur sa campagne à paraître en mars, le manuscrit a été déposé à l'éditeur ce lundi, selon Le Figaro. L'ouvrage est très attendu par ses militants, mais inquiète certains de ses lieutenants. Va-t-il régler ses comptes avec ses adversaires politiques, façon vendetta ?  "Ce n'est plus le moment de regarder dans le rétroviseur" regrette un cadre Reconquête!, "Il faut regarder devant, et il ne le fait pas encore."

À lire aussi

En attendant, Eric Zemmour laisse à ses trois vice-présidents le soin de structurer l'appareil militant : l'ex-RN Nicolas Bay se charge d'étoffer les fédérations, Marion Maréchal travaille sur une revue, Guillaume Peltier organise des réunions militantes. L'état-major est face un défi de taille pour début 2023 : le renouvellement des adhésions.

Le nombre d'encartés a culminé aux alentours de 120 000, dont une part substantielle portée par la déclaration de candidature d'Eric Zemmour en novembre 2021. L'état-major espère en sauver 60.000 l'an prochain.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.