1 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire de la droite : "C'était un débat de petits boutiquiers", juge Florian Philippot

INVITÉ RTL - Le vice-président du Front national a réagi sur RTL après le débat de la primaire de la droite et du centre.

Édition Spéciale "La Primaire : Le Débat" Marc-Olivier Fogiel & Alain Duhamel
>
Primaire de la droite : "C'était un débat de petits boutiquiers", juge Florian Philippt Crédit Image : TF1 | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Les sept candidats à la primaire de la droite et du centre ont participé au premier débat organisé par RTL, TF1 et Le Figaro, jeudi 13 octobre. L'occasion pour eux de présenter leur programme, tout en essayant de se démarquer vis-à-vis des autres candidats. Mais ce débat n'a pas convaincu le vice-président du Front national, Florian Philippot, qui assure, avec un peu de provocation, que le grand gagnant n'est autre que Marine Le Pen.

Selon lui, aucun candidat ne s'est démarqué, sauf peut-être Jean-Frédéric Poisson. "Il a dit deux, trois choses intéressantes", estime-t-il. Florian Philippot regrette que de grands thèmes n'aient pas été abordés. "Ils n'ont pas dit un mot sur l'Europe, ce qui est quand même hallucinant quand on sait la part de notre législation qui vient, malheureusement, de l'Union européenne. Ils n'ont pas dit un mot sur les frontières, sur la crise des migrants".

Le vice-président du Front national déplore un débat "soporifique", "de petits boutiquiers, de gestionnaires, mais il n'y avait pas les grands enjeux, la grande vision qu'on attend d'une élection présidentielle", conclue-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Présidentielle 2017 Florian Philippot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants