1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : un débat d'entre-deux-tours a-t-il déjà inversé la tendance ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : un débat d'entre-deux-tours a-t-il déjà inversé la tendance ?

Le débat tant attendu aura lieu dans quelques heures. Après la contre-performance assumée de Marine Le Pen en 2017, la candidate du Rassemblement national semble bien vouloir inverser la tendance des sondages qui prédisent une victoire d'Emmanuel Macron. Mais est-ce déjà arrivé ?

Emmanuel Macron et Marine Le Pen, sur le plateau du débat d'entre-deux-tours, en 2017.
Emmanuel Macron et Marine Le Pen, sur le plateau du débat d'entre-deux-tours, en 2017.
Crédit : Eric Feferberg / POOL / AFP
Présidentielle 2022 : un débat a-t-il déjà inversé la tendance ?
00:03:19
Théo Putavy

L'heure de la revanche. Cinq ans après, Marine Le Pen veut à tout prix éviter de reproduire les mêmes erreurs qu'en 2017 lors du débat de l'entre-deux-tours face à Emmanuel Macron. Un débat qui aurait scellé la victoire du candidat En Marche à l'époque. D'autant plus que cette année, l'écart dans les sondages entre les deux finalistes est nettement plus serré que lors de la dernière présidentielle. 

Mais le débat d'entre-deux-tours n'a jamais vraiment renversé la table. Il a parfois accentué des dynamiques qui étaient déjà à l'œuvre, mais il a rarement été totalement décisif. C'est ce que confirme sur RTL Adélaïde Zulfikarpasic, directrice du département Opinion de BVA. "Avant le débat de 2017, Emmanuel Macron était donné gagnant avec à peu près 59% des suffrages. Au lendemain du débat, on mesurait un écart de l'ordre de 63% contre 37% et qui a atteint 66% dans les urnes", a-t-elle déclaré.

Elle est rejointe par David Pujadas, qui a animé le débat entre François Hollande et Nicolas Sarkozy en 2012 (avec Laurence Ferrari ndlr). "Je ne pense pas qu'un débat de l'entre-deux-tours puisse faire basculer une élection", a-t-il estimé sur RTL. "Je ne crois pas qu'il y ait un précédent où il a pu faire basculer l'élection."

L'exception de 1974

Si on remonte le temps, il y existe quand même une élection où le débat a joué un rôle important : le premier en 1974 entre Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand. Même s'il n'a pas tout bouleversé - comme les sondages donnaient un score très serré - il a certainement fait pencher la balance. "Suite au premier tour, les sondages donnaient les deux candidats quasiment à égalité. Au lendemain, Valéry Giscard d'Estaing gagne 0,5 point pour finir à 50,81%, contre 49,19% pour Mitterrand", a rappelé Adélaïde Zulfikarpasic. 

À écouter aussi

Dans toutes les autres élections, le débat n'a rien changé, étant donné que les écarts étaient beaucoup plus importants. Comme si, lors d'un débat d'entre-deux-tours, il y avait plus à perdre qu'à gagner. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/