1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Rousseau déprime "de faire de la politique dans des groupes du Ku Klux Klan"
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Rousseau déprime "de faire de la politique dans des groupes du Ku Klux Klan"

Lors d'un débat, Sandrine Rousseau a affirmé qu'elle ne voulait plus "faire de la politique dans des groupes du Ku Klux Klan". Elle a ensuite reconnu une expression "volontairement choquante" et "maladroite".

Sandrine Rousseau, le 10 décembre 2020.
Sandrine Rousseau, le 10 décembre 2020.
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Marine Derquenne

Quelques jours après son exclusion de la campagne du candidat écologiste Yannick Jadot, Sandrine Rousseau a affirmé qu'elle ne voulait plus faire de la politique "dans des groupes de Ku Klux Klan" d'après des propos rapportés par La Dépêche du Midi.

L'écoféministe a fait référence à cette société secrète terroriste basée sur l'idéologie raciste du suprématisme blanc fondée aux États-Unis au XIXème siècle. "Ça me déprime de faire de la politique dans des groupes du Ku Klux Klan. Je veux faire de la politique avec des visages de toutes les couleurs" a-t-elle lâché lors d'un débat sur la place des femmes dans les quartiers, samedi 5 mars à Toulouse.   

Ce lundi 7 mars sur le plateau des 4 Vérités sur France 2, l'ex porte-parole d'EELV a reconnu que son expression était "volontairement choquante" et "maladroite" mais que le message qu'elle souhaitait faire passer restait le même. "J'ai parlé du Ku Klux Klan et c'était maladroit de ma part" a-t-elle reconnu.

Je reste membre d'EELV et resterai membre d'EELV.

Sandrine Rousseau, lundi 7 mars sur France 2

Sandrine Rousseau a soutenu que "ça n'était évidemment pas EELV qui était visé, en aucune manière évidemment." Mais elle a affirmé que c'était "la représentativité dans la politique" de manière générale qui est "un énorme sujet", notamment avec "la montée de  l'extrême droite". "J'ai utilisé cette expression volontairement choquante pour dire qu'on est face à une extrême droite qui monte d'une manière historique, on est face à un suprémacisme blanc". Elle a appelé à "vraiment réagir" pour combattre cela "dans le débat politique aujourd'hui". 

À lire aussi

Elle a notamment affirmé qu'elle restait "membre d'EELV et resterai membre d'EELV", affirmant que "ma famille, c'est l'écologie politique". Elle a assuré qu'elle votera pour le candidat Yannick Jadot le 10 avril prochain "quand bien même on me fait des mauvaises manières à l'intérieur de cette campagne."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.