1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : que proposent Macron et Le Pen en matière de défense ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : que proposent Macron et Le Pen en matière de défense ?

RTL vous aide à y voir plus clair et à faire votre choix en cette période de l'entre-deux-tours. Que proposent Emmanuel Macron et Marine Le Pen en termes de défense ?

Marine Le Pen et Emmanuel Macron, candidats à la présidentielle 2022.
Marine Le Pen et Emmanuel Macron, candidats à la présidentielle 2022.
Crédit : Photos : AFP/Montage : RTL.fr
Présidentielle 2022 : que proposent Macron et Le Pen en matière de défense ?
00:02:34
Présidentielle 2022 : que proposent Macron et Le Pen en matière de défense ?
00:02:34
Julien Fautrat - édité par Florine Boukhelifa

Avec la guerre en Ukraine, le thème de la Défense s'est invité, pour une fois, dans la campagne présidentielle. Alors que dans trois jours, dimanche 24 avril, les Français éliront le ou la futur(e) chef(fe) des armées, RTL fait le point sur les propositions des deux candidats en matière de défense.
Marine Le Pen veut sortir du commandement intégré de l'Otan. La candidat du Rassemblement national souhaite ainsi une défense uniquement nationale, même si cela coûterait beaucoup plus cher à l'État. Cela ne signifie pas sortir de l'organisation, mais ne plus participer à la prise de décision au sein de l'alliance. En clair, la France fournirait des bras, des jambes, mais pas de cerveaux, simplifie un militaire auprès de RTL.

Pour justifier son choix, Marine Le Pen explique que la France, à travers l'Otan, serait soumise aux décisions des États-Unis, premier contributeur de l'alliance.

Alors qu'Emmanuel Macron avait considéré l'Otan comme étant en état de mort cérébrale sous l'Amérique de Donald Trump, le président sortant veut désormais intégrer la France dans une Europe de la défense dans le cadre de l'Otan. Selon le chef de l'État, l'alliance a en effet retrouvé sa raison d'être, c'est-à-dire se défendre contre la Russie, avec la guerre en Ukraine.

Pour lui, il faut aussi développer une autonomie stratégique européenne avec un quartier général opérationnel, une force de projection commune et surtout des projets industriels communs. Par exemple, le futur char franco-allemand ou encore le futur avion de combat, projet qui cependant patine car les industriels ne s'entendent pas.

Objectif : 55 milliards d'euros pour les armées

À écouter aussi

Les deux candidats veulent également renforcer le budget des armées, qui s'établit à 41 milliards d'euros en 2022. Emmanuel Macron entend ainsi prolonger la politique mise en place depuis cinq ans avec un objectif de 2% du PIB d'ici 2025, soit 55 milliards d'euros. Marine Le Pen annonce le même chiffre, mais pour 2027.

Tandis que la candidate du Rassemblement national met l'accent sur la recherche dans les technologies de l'armement, le candidat d'En Marche mise quant à lui sur des investissements pour des sous-marins nucléaires d'attaque et des véhicules blindés polyvalents. Emmanuel Macron veut par ailleurs augmenter la réserve civile, c'est-à-dire les gens qui s'engagent et qui viennent prêter main forte en cas de crise. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/