1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Nadine Morano ne se dit pas "en phase" avec Marine Le Pen

Présidentielle 2022 : Nadine Morano ne se dit pas "en phase" avec Marine Le Pen

L'ancienne ministre LR, Nadine Morano, a assuré qu'elle ne souhaiterait pas endosser la fonction de ministre en cas de victoire de Marine Le Pen à l'élection présidentielle.

L'eurodéputée LR Nadine Morano, en avril 2016.
L'eurodéputée LR Nadine Morano, en avril 2016.
Crédit : LILIAN AUFFRET/SIPA
Nicolas Barreiro
Journaliste

Nadine Morano ministre en cas de victoire de Marine Le Pen à l'élection présidentielle ? La concernée a totalement écarté cette idée ce mercredi 26 mai. Elle explique ne pas se sentir "en phase" avec la candidate du RN, qu'elle juge "de gauche" sur le plan économique.

"Pour être ministre, il faut être en phase avec le président de la République qui va vous nommer, qui vous choisit. En l'occurrence, je ne me sens pas en phase avec Emmanuel Macron, et en l'occurrence, à l'heure actuelle, là aussi, je ne me sens pas en phase sur tous les sujets économiques avec Marine Le Pen qui a plutôt un programme qui est de gauche", a déclaré sur CNews l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy.

"On ne m'achète pas pour un plat de lentilles. Moi mon objectif, c'est de servir la France au mieux. Donc il faut se rejoindre sur un programme, sur des propositions, sur un contrat de gouvernement, et pas 'ah ben tiens tu veux être ministre pour être ministre'. C'est n'importe quoi", a ajouté Nadine Morano, qui "espère" toujours que sa "famille politique sera en capacité d'avoir un candidat à l'élection présidentielle".

Opposée au jeu des alliances qui a secoué les élections régionales, Nadine Morano exhortait que "le discours sur les grands méchants loups" du RN "ça ne marche plus" et il faut apporter de "vraies réponses" sur l'immigration ou la sécurité. Interrogée sur la capacité de Nadine Morano à exercer en tant que ministre, la dirigeante du RN avait répondu "pourquoi pas", mardi sur BFMTV, avant d'ajouter "Je les sens plus proche de moi que d’Emmanuel Macron".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/