1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : la droite tente d'organiser sa primaire sans Xavier Bertrand
3 min de lecture

Présidentielle 2022 : la droite tente d'organiser sa primaire sans Xavier Bertrand

Les Républicains ont réuni plusieurs candidats potentiels de la droite à l'élection présidentielle. Absent, Xavier Bertrand était au centre de toutes les discussions.

Photo de Xavier Bertrand prise le 19 février 2019. (Illustration)
Photo de Xavier Bertrand prise le 19 février 2019. (Illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Xavier Bertrand absent, Les Républicains tentent d'organiser leur primaire
01:34
Julien Fautrat - édité par Julien Vattaire

Ce mardi 20 juillet, en vue de l'élection présidentielle, le parti Les Républicains a réuni plusieurs candidats potentiels : Valérie Pécresse, Philippe Juvin, Bruno Retailleau, Laurent Wauquiez, Michel Barnier. Une réunion mystérieuse, qui s'est déroulée au cours de l'été, dans un lieu sensé resté secret, entourée des dorures et du marbre d'un hôtel de luxe au cœur de Paris.

Mais quelle affaire aussi importante ne pouvait pas attendre la rentrée ? Il s'agit du cas Xavier Bertrand qui refuse toujours de se soumettre à une primaire. Jean Leonetti, le monsieur "primaire" des Républicains en donne le contour, et appelle, puisque c'est bien lui qui est visé, le président des Hauts-de-France, à accepter la règle du jeu. 

"Il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais. Il refuse de participer à cette méthode de départage. Mais, les 'non' en politique ne sont jamais définitifs. Les 'oui' non plus d'ailleurs. Si je vous dis la vérité, j'aurais aimé que Xavier Bertrand vienne. Ça aurait été mieux pour lui et pour nous. Et pour lui, probablement plus que pour nous", a déclaré le maire d'Antibes qui a été chargé d'une mission sur le "processus de rassemblement" des candidats potentiels en 2022.

Pression supplémentaire sur Xavier Bertrand

"C'est une première démonstration d'unité", a annoncé l'un des participants, le sénateur Bruno Retailleau, lui aussi candidat. Démonstration, c'était bien aussi là l'enjeu avec cette photo de famille tout sourire, une façon de s'élever contre les aventures solitaires. 

À lire aussi

Le président des Hauts-de-France a assuré, quelques heures avant la réunion, qu'il rencontrerait les chefs du parti (Gérard Larcher, Jean Léonetti et Christian Jacob), dès ce mercredi 21 juillet. Est-ce pour tenter de négocier un soutien du parti ? Une certitude en revanche : celui dont tout le monde parle était ce mardi absent de la photo. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/