1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : "L'atomisation de la gauche est son principal danger", dit Sananès
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : "L'atomisation de la gauche est son principal danger", dit Sananès

INVITÉ RTL - La gauche tient déjà cinq candidats officiels à la présidentielle. Un surnombre qui risque de mener à "l'atomisation de gauche", selon le président de l'institut d'études Elabe.

Anne Hidalgo a annoncé sa candidature à la présidentielle le dimanche 12 septembre à Rouen (illustration)
Anne Hidalgo a annoncé sa candidature à la présidentielle le dimanche 12 septembre à Rouen (illustration)
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Le Mag Pol du 12 septembre 2021
15:42
L'atomisation de la gauche est son principal danger
15:42
Vincent Parizot - édité par Nicolas Barreiro

Sur la ligne de départ, on retrouve déjà Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg, le communiste Fabien Roussel, le candidat qui sera issu de la primaire écologiste et maintenant la maire de Paris, Anne Hidalgo. Les candidats à la présidentielle issus de la gauche se bousculent dans la course à l'Élysée.

La candidature d'Anne Hidalgo "redonne au parti socialiste un visage connu", constate Bernard Sananès, président de l'institut d'études Elabe. "Cela contribue à arrêter l'idée selon laquelle le parti socialiste n'aurait pas de candidats. Sur la ligne de départ, il y aura au moins une candidature socialiste qui semble rassembler son camp". La maire de Paris était effectivement accompagnée de plusieurs maires socialistes ce dimanche à Rouen.

Toutefois, cela ne lui semble pas suffisant pour remporter l'élection. "Ce qui frappe aujourd'hui, c'est l'atomisation de la gauchecinq candidats pour l'instant", poursuit Bernard Sananès. "Il faut se souvenir qu'en 2017, avec deux candidats de gauche, Benoit Hamon et Jean-Luc Mélenchon, la gauche est éliminée. On voit bien que cette atomisation de la gauche est aujourd'hui son principal danger".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/