1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Jean Castex lance l'opération séduction des maires
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Jean Castex lance l'opération séduction des maires

Le Premier ministre veut des ministres dans chacun des 48 congrès départementaux des maires, avec la bénédiction d'Emmanuel Macron. Les relais locaux sont toujours le talon d'Achille du président.

Jean Castex, le 8 avril 2021
Jean Castex, le 8 avril 2021
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Présidentielle 2022 :Jean Castex lance l'opération séduction des maires
03:05
À 7 mois de la présidentielle, Jean Castex lance l'opération séduction des maires
03:05
Aurélie Herbemont - édité par Thomas Pierre

C'est le Premier ministre qui lance l'opération séduction des maires. Jean Castex demande à ses ministres d'aller prêcher la bonne parole dans les congrès départementaux des maires. Il y en a 48 d'ici la fin de l'année, donc avant qu'on rentre dans le dur de la campagne.

L'objectif c'est d'avoir un représentant du gouvernement à chacun de ces événements. Jean Castex a officialisé la demande mercredi en conseil des ministres, avec la bénédiction d'Emmanuel Macron bien sûr. les relais locaux c'est toujours le talon d'Achille du président. 

Qui est missionné ? Ils seront cinq en première ligne : Jacqueline Gouraud la ministre des collectivités locales bien sûr, le ministre de l'intérieur Gerald Darmanin, le ministre du budget Olivier Dussopt, le ministre chargé des relations avec le parlement Marc Fesneau et le ministre de l'agriculture Julien Denormandie. 

Quel est le but de la manœuvre ?

D'autres membres du gouvernement pourront dépanner dans leur propre département car 48 congrès en trois mois, même à cinq c'est compliqué. Le Premier ministre en personne va montrer l'exemple. Il attaque la semaine prochaine, vendredi 24 septembre, au congrès de l'association des maires ruraux dans l'Yonne. 

À lire aussi

"L'idée c'est d'éviter que trois opposants expliquent qu'on ne les aide pas et que tout est affreux", confie un ministre. "Si on n'est pas là, les autres maires pourraient les croire !". Bref, aller vanter ce qui est fait pour les territoires, pour la relance, car dans ces réunions il y a entre 200 et 500 maires généralement. C'est simple, tous les maires du département y vont contrairement au grand congrès à Paris mi-novembre. "C'est une force de frappe énorme", dixit un conseiller.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/