1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : "Il faut interdire les sondages", pointe Raquel Garrido
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : "Il faut interdire les sondages", pointe Raquel Garrido

Pour l'ancienne porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, les sondages sont uniquement des données commerciales.

Raquel Garrido,ex-porte-parole de la France insoumise
Raquel Garrido,ex-porte-parole de la France insoumise
Crédit : ALAIN ROBERT/SIPA
micros
Eric Brunet - édité par Thibault Nadal

Depuis plusieurs mois, les instituts multiplient les sondages pour déterminer les scores du premier tour et ceux du second tour. Le dernier a été réalisé ce mercredi par Elabe pour l'Express et BFM. Il donne Valérie Pécresse vainqueur au second tour de l'élection présidentielle face à Emmanuel Macron en avril prochain.

Une hypothèse à laquelle ne croit pas Raquel Garrido. L'ex-porte-parole de Jean-Luc Mélenchon rappelle "qu'avant les sondages sur le second tour étaient interdits, tant que le premier tour n'était pas passé". Pour l'avocate, "toutes les configurations à deux noms sont des machines à expulser les Français du pouvoir". Elle souhaite que "les Français soient souverains de leurs décisions et que les sondages ne nous disent pas qui voter". 

Alors pour éviter de commenter le sondage, Raquel Garrido propose "d'interdire les sondages politiques". Elle estime "que les sondeurs ne connaissent pas les Français, les abstentionnistes, les gens qui votent blanc." Elle veut également que les politiques et les journalistes travaillent "pour donner des clés aux Français pour comprendre la politique plutôt que de répercuter de façon automatique les données des sondeurs qui sont des données commerciales."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/