1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : dans les coulisses des dîners organisés pour financer la candidature d'Emmanuel Macron
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : dans les coulisses des dîners organisés pour financer la candidature d'Emmanuel Macron

ENQUÊTE RTL - Les proches du chef de l'État organisent des dîners afin de lever des fonds pour financer la future campagne.

Emmanuel Macron, le 8 février 2022
Emmanuel Macron, le 8 février 2022
Crédit : THIBAULT CAMUS / POOL / AFP
Présidentielle 2022 : dans les coulisses des dîners organisés pour financer la candidature de Macron
00:03:07
Présidentielle 2022 : dans les coulisses des dîners organisés pour financer la candidature de Macron
00:03:07
William Galibert - édité par Étienne Bianchi

Pas encore candidat, Emmanuel Macron et ses proches commencent déjà à organiser la future campagne. RTL a enquêté sur les dîners qui permettent de rassembler les fonds nécessaires pour se lancer dans la mêlée. Tout commence dans de grands appartements des beaux quartiers de Paris. Ambiance cocktail chic, petite verrine et coupe de champagne à la main. Mais "pas de photo, pas de selfies, et aucune publication sur les réseaux sociaux", la consigne est systématiquement répétée à chacun. 

En général, les invités sont une petite vingtaine. Ils sont chefs d’entreprise, avocats, cadres pour de grands groupes, dirigeants de start-ups, on reconnaît aussi quelques figures de la Macronie. Selon les soirs, on peut y croiser par exemple Thierry Solère, conseiller d’Emmanuel Macron à l’Elysée, ou encore le député Laurent Saint-Martin, la tête de liste LaREM aux dernières régionales et pressenti pour être trésorier de la campagne

En 2017, c’est Emmanuel Macron lui-même qui arrivait en vedette, mais là, ce sont ses ministres qui sont envoyés en mission. Le plus demandé, c’est Bruno Le Maire, mais son agenda est bien rempli, et il n’est pas trop du soir, donc il ne s’y est montré que deux ou trois fois.

À la manœuvre, un ancien dirigeant de la BNP

Le plus actif, c’est Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, un ou deux dîners par semaine depuis le début de l’année. Mais d’autres comme Marlène Schiappa ou encore la ministre de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher sont aussi régulièrement mobilisés. L'organisateur s’appelle Christian Dargnat, ancien dirigeant de la BNP, qui déploie ses réseaux et son carnet d’adresses, comme il y a cinq ans, au service d’Emmanuel Macron.

À écouter aussi

Les ministres arrivent en VIP au milieu de la soirée, ou même parfois au moment du dessert, ils prennent la parole pour tracer les grandes lignes de la campagne qui vient, puis selon les soirs, selon les invités, soit un jeu de questions-réponses débute, soit ils se déplacent de grappe en grappe pour échanger avec les uns et les autres, en rappelant qu’il y a plein de manières de s’engager, et que le don d’argent en fait partie. 

150.000 euros par dîner réussi

En 2022, oubliez les chèques, à la fin de la soirée, on sort le terminal pour carte bancaire et on vous donne le reçu fiscal qui va bien. On peut donner au maximum 7.500 euros à un parti, et 4.600 en plus à un candidat à la présidentielle. Les 2/3 sont déductibles au moment de la déclaration d’impôts. Chaque dîner "réussi" permet de récupérer près de 150.000 euros pour la campagne d’Emmanuel Macron. 

Des événements nécessaires même si, a contrario de 2017, La République en Marche est un parti très riche. Un cadre résume : "Comme ça, l’argent ne va pas aux autres candidats, et on est sûr que ceux qui nous donnent feront campagne à fond pour nous".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/