1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : ces irrégularités recensées lors du premier tour
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : ces irrégularités recensées lors du premier tour

Des irrégularités lors du premier tour de la présidentielle ont été relevées par les Sages, notamment dans le village de l'Échelle dans le Nord, à Toulouse ou encore à Paris.

Un électeur dépose son bulletin dans l'urne (image d'illustration).
Un électeur dépose son bulletin dans l'urne (image d'illustration).
Crédit : ADRIEN FILLON / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
Présidentielle 2022 : ces irrégularités recensées lors du premier tour
00:01:24
Valentin Boissais - édité par Marine Derquenne

Si dans l'ensemble, le premier tour de l'élection présidentielle s'est déroulé sans incident majeur, quelques irrégularités ont tout de même été relevées par le Conseil constitutionnel. Ces "couacs" ont conduit à l'annulation de plusieurs milliers de suffrages, environ 10.000. Pas de quoi modifier fondamentalement le résultat final, mais ces incidents auraient pu être évités.

D'autant plus qu'ils ont souvent eu lieu à cause de libertés prises avec les règles. Par exemple, dans le petit village de l'Échelle dans le Nord-Pas-de-Calais, les électeurs ont été invités à voter au domicile du maire de la commune. Il n'y avait pas d'isoloir. Un vote "à la bonne franquette", mais qui ne respecte pas la procédure. Résultat : 30 suffrages annulés. Le maire s'est dit "excédé" par cette décision.

Des annulations dans de "gros" bureaux de vote

Dans quelques rares cas, ces annulations concernent de gros bureaux de vote, comme dans le XIIe arrondissement de Paris, où 1.200 bulletins ont été annulés, car il n'y avait ni président, ni assesseur pour contrôler le déroulé du scrutin. 

À Toulouse, 1.400 suffrages ont été retirés dans un bureau en raison d'une discordance entre les chiffres du procès verbal et le nombre de suffrages exprimés. Cette fois-ci, ça a pris une tournure politique, car dans ce bureau, Jean-Luc Mélenchon avait fait plus de 40% des voix. A suivi une mini-crise municipale, la section locale de la France Insoumise dénonçant la mauvaise organisation du scrutin. La mairie de Toulouse a donc dû s'excuser publiquement pour ce couac électoral. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.