1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Bertrand plébiscité par les sympathisants LR, devant Pécresse
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Bertrand plébiscité par les sympathisants LR, devant Pécresse

VU DANS LA PRESSE - Selon un sondage commandé par les Républicains pour mesurer la cote des candidats à droite, Xavier Bertrand arrive en tête, juste devant Valérie Pécresse.

Xavier Bertrand lors de la journée parlementaire des Républicains (LR), à Nîmes le 10 septembre 2021
Xavier Bertrand lors de la journée parlementaire des Républicains (LR), à Nîmes le 10 septembre 2021
Crédit : Pascal GUYOT / AFP
Romain Giraud & AFP

Xavier Betrand favori des sympathisants de droite. C'est le résultat d'un récent sondage Ifop commandé par les Républicains et lancé le 30 août dernier afin de tester les candidats de la droite en vue de l'élection présidentielle de 2022. Selon les 15.242 sondés, le président des Hauts-de-France arrive donc en tête avec 53% des suffrages, juste devant Valérie Pécresse qui obtient 51% et qui reste en embuscade. 

Ce résultat, que Le Parisien révèle ce mercredi soir, intervient alors que le parti de droite devrait dans les prochains jours annoncer son candidat pour 2022 et qu'il est en quête d'une tête d'affiche depuis le début de la campagne, une personnalité forte et un charisme naturel, à l'image de Nicolas Sarkozy.

L'ancien ministre de la Santé arrive par ailleurs quasi-systématiquement en tête sur tous les sujets : "qui pour battre Emmanuel Macron ou Marine Le Pen au second tour ?", où il obtient 71% des suffrages, ou encore sur les les thèmes placés prioritaires par ces derniers (sécurité et lutte contre le terrorisme, santé, immigration clandestine, lutte contre la délinquance).

Le congrès choisi par les sondés pour désigner un candidat

Cette enquête visait aussi à déterminer la meilleure façon de désigner le candidat, alors que la direction de LR est hostile à l'idée d'une primaire qu'elle voit source de divisions artificielles. Les électeurs semblent partagés : 60% d'entre eux sont certes favorables à un congrès des adhérents, en "concertation" avec les autres formations de la droite et du centre, pour soutenir un candidat "sans organisation préalable de primaire". 58% voient d'un bon œil que soit désigné celui "qui, dans trois ou quatre enquêtes d’opinion successives, recueillerait le meilleur score au 1er tour".

À lire aussi

Mais la primaire, ouverte ou semi-ouverte, a tout de même les faveurs de 47 à 50% des sympathisants de droite, alors que les militants se réuniront en congrès ce samedi, pour trancher sur le mode de désignation.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/