1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : 18 propositions méconnues de Marine Le Pen et Emmanuel Macron
5 min de lecture

Présidentielle 2022 : 18 propositions méconnues de Marine Le Pen et Emmanuel Macron

ÉCLAIRAGE - Les deux candidats ne s'intéressent pas qu'au prix de l'essence, à l'Ukraine ou aux retraites. Voici quelques idées passées sous le radar.

Les affiches des candidats pour le 2nd tour de l'élection présidentielle de 2022
Les affiches des candidats pour le 2nd tour de l'élection présidentielle de 2022
Crédit : AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Il n'y a pas que les retraites et le prix de l'essence dans la vie. Certaines thématiques et projets de réformes semblent occuper tout le terrain de la campagne présidentielle de 2022. En tête : l'âge du départ à la retraite. D'autres questions ont aussi marqué ces derniers mois : la situation en Ukraine, la flambée des prix de l'énergie dont le carburant et la place du nucléaire ont occupé les esprits et les discours. 

La plupart de ces sujets ont été évoqués lors du dernier grand temps de cette campagne électorale : le débat de l'entre-deux-tours. Une joute télévisée qui a permis à chacun des candidats de donner leur vision, les diagnostics et leurs propositions sur le pouvoir d'achat, le futur de l'Europe, les déserts médicaux ou encore l'insécurité. 

Mais en regardant les programmes des candidats de près, nous avons trouvé de nombreuses propositions qui sont un peu passées sous le radar des médias, des opposants et des électeurs en général. En voici quelques-unes. 

Marine Le Pen propose aussi...

1 - La gratuité des transports pour les jeunes actifs. Il ne s'agit pas là de voler en première classe pour faire le tour du monde, cette mesure sera conditionnée. Il s'agit de rendre les transports ferroviaires (sur les lignes régionales ou nationales) gratuits aux heures creuses pour les 18-25 ans.

À écouter aussi

2 - La candidate du RN a adouci son image grâce à sa passion désormais bien connue pour les chats. Un détail de communication pour certains mais un item qui a fait son chemin dans les esprits des électeurs Son programme comporte 7 mesures en faveur du bien-être animal, notamment la création d’une reconnaissance constitutionnelle et d’un nouveau statut pour les animaux ou le renforcement des peines sanctionnant les infractions commises envers ces derniers.

3 - Marine Le Pen souhaite exonérer d’impôt sur le revenu tous les jeunes actifs jusqu’à 30 ans, "pour qu’ils restent en France et fondent leur famille chez nous". Elle compte aussi supprimer l’impôt sur les sociétés pour les entrepreneurs de moins de 30 ans pendant cinq ans.

4 - Marine Le Pen veut faciliter l’accès des jeunes couples à la propriété en leur octroyant un prêt public à taux zéro sur dix ans, pouvant aller jusqu’à 100.000 euros qui complétera tout prêt immobilier souscrit auprès d’une banque par un couple dont la moyenne d’âge est
inférieure à 30 ans, et dont au moins l’un des deux membres est Français. Ce prêt sera transformé en don dès le troisième enfant. 

5 - La candidate veut instaurer un service national du patrimoine de six mois renouvelables, ouvert aux jeunes de 18 à 24 ans sur la base du volontariat. Cette mission permettra à de jeunes volontaires de participer à des travaux d’intérêt patrimonial divers, de la restauration de bâtiments anciens à l’évaluation de la biodiversité.

6 - Marine Le Pen entend créer un réseau de soins psychiatriques pour les enfants dans chaque département pour les enfants pris en charge par l'Aide sociale à l'enfance (ASE). La candidate veut que les services sociaux aient obligatoirement recours au référentiel d'évaluation des situations d'enfant en danger. Elle veut favoriser les placements chez un membre de la famille autre que les parents plutôt que les placements en foyer.

7 - Sur l'IVG, Marine Le Pen a annoncé vouloir revenir au délai légal de 12 semaines. Selon elle, "l'acte médical change complètement de nature et, aux dires même des médecins, il est beaucoup plus traumatisant pour les femmes et pour les médecins qui risquent du coup de ne pas vouloir l'effectuer et donc d'aggraver l'accès des femmes à la possibilité d'interruption volontaire de grossesse", a-t-elle décrit dans une interview pour Brut

8 - La candidate du RN veut aussi limiter le nombre d'élèves par classe à 20 en primaire (et accroître le nombre d'heures de cours) et 30 au collège

9 - Marine Le Pen veut aussi s'attaquer à la surconsommation et le gaspillage créé par l’obsolescence programmée. Elle veut renforcer les sanctions contre les industriels qui utiliseraient ces méthodes et baisser la TVA sur les produits issus de la réparation et du reconditionnement.

Emmanuel Macron propose aussi...

1 - Booster l'enseignement sportif à l'école. Emmanuel Macron veut créer un nouveau rituel pour les plus jeunes en augmenter les heures de sport avec 30 minutes par jour en primaire dès la rentrée prochaine et 2 heures supplémentaires de cours d'EPS chaque semaine au collège. 

2 - La culture est souvent un des grands sujets oubliés pendant les campagnes électorale. Sur cette thématique, Emmanuel Macron ambitionne de créer un "Netflix européen" sans définir précisément ce projet. Plus concrètement, il veut l'ouverture des bibliothèques le soir et le dimanche.

3 - Le "versement social à la source". On connait désormais tous l'impôt à la source, un des grands chantiers du quinquennat Macron. Le président-candidat ambitionne de créer un système semblable pour les aides sociales. Les prestations sociales (RSA, prime d'activité, allocations familiales...) seront avec ce système directement versées sur le compte en banque des allocataires. L'objectif est de lutter contre la fraude et d'aider les bénéficiaires à toucher les aides auxquels ils ont droit sans qu'ils n'aient à entreprendre les démarches. "Je veux aider tous les Français qui n'ont pas accès à ces aides alors qu'ils y auraient droit parce que c'est trop compliqué, ou qu'il y a trop de démarches", a-t-il expliqué.

4 - Emmanuel Macron a, lui aussi, proposé plusieurs solutions pour aider les familles. Le président candidat veut notamment instaurer un droit opposable à la garde d'enfants pour les parents célibataires. Différentes réformes ont été imaginées : pour toutes les familles, une solution d’accueil garantie pour tous les enfants de moins de 3 ans. Le candidat LREM veut aider financièrement les communes à ouvrir des places en crèches et à développer le réseau d’assistantes maternelles. Les familles monoparentales seront prioritaires pour bénéficier des horaires décalés pour faire garder leurs enfants. Pour les parents seuls, l’aide à la garde sera versée jusqu’aux 12 ans de l’enfant et non plus jusqu’à ses 6 ans. Enfin Emmanuel Macron veut consolider le revenu des familles monoparentales en augmentant de 50% le montant de la pension alimentaire minimale et de l’allocation de soutien familial. Elle passera de 116€/mois/enfant à 174€/mois/enfant.

5 - La crise du Covid a relancé une question qui souvent est peu évoquée : celle de la qualité de l'air en intérieur. En général, la question de l'air est un souci pour les Francilien à cause des pics de pollution, mais ces dernières années ont replacé ce sujet au coeur des inquiétudes. Emmanuel Macron souhaite lancer immédiatement un effort massif de purification de l’air dans les écoles, hôpitaux et EPHAD.

6 - L'écologie est une thématique qui est vendeuse en période électorale. Si la discussion est souvent centrée sur l'isolation des bâtiments, le nucléaire ou l'éolien, il y a d'autres mesures avancées par les candidats. Pour la biodiversité, Emmanuel Macron veut mettre fin à "50 grandes décharges à ciel ouvert qui aujourd’hui polluent nos territoires, nos rivières et nos mers, et planter 140 millions d’arbres d’ici 2030". 

7 - S'il n'est pas question de réglementer sévèrement les rémunérations des chefs d'entreprise, Emmanuel Macron veut conditionner la part variable de la rémunération des dirigeants à l’atteinte d'objectifs environnementaux, et encadrer son montant au niveau européen.

8 - Le locataire actuel de l'Élysée propose aussi dans son programme d'instaurer deux semaines de "répit" par an pour les aidants durant lesquelles ils pourront être remplacés par des aides à domicile, ou bien leurs proches pourront être placés en établissement spécialisé.

9 - Si le revenu universel, une proposition de la gauche, n'est toujours pas d'actualité, Emmanuel Macron veut offrir un coup de pouce et propose un revenu d’études pouvant aller jusqu’à 500€/mois pour les étudiants en situation de handicap.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/