3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Hollande, Valls et Macron éliminés dès le 1er tour, selon notre sondage

INFO RTL - Marine Le Pen et le candidat Les Républicains arrivent systématiquement en tête de notre sondage sur les intentions de vote au 1er tour de la présidentielle, quel que soit le scénario envisagé, devançant largement les candidats de gauche.

Manuel Valls et François Hollande sur le perron de l'Élysée
Manuel Valls et François Hollande sur le perron de l'Élysée Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Un immense camouflet se profile-t-il pour la gauche en 2017 ? Selon un sondage Kantar Sofres - OnePoint pour RTL, LCI et Le Figaro, dévoilé mardi 25 octobre, l'élection présidentielle se conclura dans tous les cas par un duel entre Marine Le Pen et le vainqueur de la primaire de la droite, qui devrait être selon toute vraisemblance Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy. Sur sept hypothèses testées, en fonction des éventuelles candidatures de François Hollande ou Manuel Valls, les candidats de la gauche sont constamment battus à plate couture dans les intentions de vote.

Comme annoncé depuis plusieurs mois, Marine Le Pen peut donc envisager pour le moment la campagne avec une certaine sérénité. Quels que soient les adversaires au premier tour, la candidate du Front national termine régulièrement en tête avec un score de 26% à 29%. Cependant, elle ne termine pas en tête dans les deux scénarios où Alain Juppé bénéficie de l'absence d'Emmanuel Macron.

Les candidats des Républicains, Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy en fonction du résultat de la primaire de la droite le 27 novembre prochain, sont eux aussi attendus au second tour dans tous les cas. Mais contrairement à leur adversaire frontiste, leurs résultats varient dans un fourchette importante (entre 20% et 34%), selon la présence ou non de certaines personnalités de gauche, en particulier Emmanuel Macron. Les moins bons scores sont enregistrés par Nicolas Sarkozy (22% maximum). Cela s'explique par les reports de voix des électeurs de droite vers les candidatures d'Emmanuel Macron et/ou François Bayrou, soutien indéfectible d'Alain Juppé. Le maire de Bordeaux affiche quant à lui des scores oscillant entre 28% et 34%. À noter qu'il fait ses moins bonnes performances lorsque Emmanuel Macron le défie.

Hollande et Valls toujours battus par Mélenchon

Pour François Hollande, les intentions de vote sont désastreuses. Lorsqu'il se retrouve face à Emmanuel Macron et Alain Juppé, le chef de l'État ne recueille que 9% des voix. Et une possible présence de Nicolas Sarkozy ne change pas grand-chose, car elle lui permet seulement d'atteindre 10% ou 13%. Pour ne rien arranger, le Président est toujours battu par Jean-Luc Mélenchon. Le fondateur du Parti de gauche se situe toujours entre 13 et 15,5% et se présente donc comme la meilleure chance de la gauche.

À lire aussi
Emmanuel Macron et Christophe Castaner le 20 mars 2020 violences
Macron : de candidat à président, retour sur ses déclarations sur les violences policières

Si François Hollande n'y va pas et laisse la place à Manuel Valls, c'est le même fiasco qui s'annonce. Le Premier ministre ne récolte que 9% face à Alain Juppé et Emmanuel Macron, 11% si Nicolas Sarkozy représente la droite, 13% si Emmanuel Macron reste à quai.

Macron, le troisième homme

Ce sondage montre qu'Emmanuel Macron, qui garde encore mystérieuses ses intentions pour 2017, se place toujours en troisième homme de la présidentielle dans les hypothèses où il se présente. Il parvient même à engranger 18% d'intentions de vote lorsque Manuel Valls et Nicolas Sarkozy sont face à lui, ce qui le met à seulement trois points du candidat de droite et donc du second tour. Lorsque l'ancien ministre n'est pas là, c'est Jean-Luc Mélenchon qui peut se revendiquer du statut de troisième force du plateau.

Concernant les autres candidats déclarés, Nicolas Dupont-Aignan est celui qui s'en sort le mieux avec 3 à 5% d'intentions de vote. Phliippe Poutou et Yannick Jadot, candidat testé pour EELV, suivent avec 1,5% à 2%. Nathalie Arthaud se situe entre 0,5% et 1,5%. Jacques Cheminade ferme la marche avec 0,5%.

Sondage réalisé en ligne, du 21 au 23 octobre 2016 selon la méthode des quotas, avec un échantillon de 1.005 personnes inscrites sur les listes électorales représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Sondage Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants