1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Alain Juppé distille ses conseils à François Fillon
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : Alain Juppé distille ses conseils à François Fillon

L'ancien rival de François Fillon souhaite que le candidat prenne "davantage en compte les attentes de tous les électeurs de la droite et du centre".

Alain Juppé à Bordeaux, le 16 février 2017
Alain Juppé à Bordeaux, le 16 février 2017
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Marie-Pierre Haddad

Après Nicolas Sarkozy, c'est au tour d'Alain Juppé de conseiller François Fillon. Après plusieurs semaines d'une campagne délicate pour le candidat de la droite et du centre, le rassemblement se fait autour de François Fillon. Une réunion des soutiens d'Alain Juppé se tiendra ce mardi 21 février dans un café, à quelques pas de l'Assemblée nationale. Pas question de mettre en place une fronde mais plutôt une mise au point "sur la campagne".

Invité à l'antenne de France Info, Dominique Bussereau affirme qu'il ne s'agit pas "d'un dîner de conspirateurs, de quelques députés en bagarre, comme il y a quinze jours". Le député Les Républicains de Charente-Maritime ajoute aussi que "François Fillon va rencontrer, dans 48 heures, Alain Juppé à Paris. La synthèse, il doit la faire s'il veut rassembler".

Fillon peut et doit gagner

Alain Juppé sur son blog

Et c'est justement le sens du post de blog publié par Alain Juppé ce mardi. Dans "Un choix de raison", le maire de Bordeaux souligne que "depuis fin novembre, le contexte a changé. 'Les affaires' ont suscité un profond désarroi au sein même de notre électorat au point de mettre en péril la victoire de notre candidat". L'ancien candidat à la primaire de la droite et du centre reconnaît que "la question s'est alors posée d'un plan B, c'est-à-dire la recherche d'un autre candidat". Désormais, l'objectif est clair pour lui : "Tout faire pour gagner afin d'éviter à la France la menace que constituent le Front national et son programme qui conjugue fanatisme anti-européen, démagogie populiste et alignement sur la diplomatie de Poutine". 

Alain Juppé réaffirme François Fillon dans sa position de candidat de la droite : "Fillon peut et doit gagner. Le socle de l'électorat de droite lui reste fidèle. L'emballement pour Emmanuel macron commence à refluer (...) La gauche socialiste est minée par l'échec du quinquennat de François Hollande". D'après lui, François Fillon "doit prendre davantage en compte les attentes de tous les électeurs de la droite et du centre, y compris de ceux qui m'ont fait confiance à la primaire".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/