1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Polémique sur les prénoms : il n'y a pas "plus Français qu’un Français de volonté", selon Darmanin
1 min de lecture

Polémique sur les prénoms : il n'y a pas "plus Français qu’un Français de volonté", selon Darmanin

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Intérieur, qui rebondissait à la polémique lancée par Éric Zemmour, se dit "très fier que (son) deuxième prénom soit Moussa".

Gérald Darmanin invité de RTL le 15 septembre 2021
Gérald Darmanin invité de RTL le 15 septembre 2021
Crédit : RTL
Gérald Darmanin était l'invité de RTL
11:39
Gérald Darmanin était l'invité de RTL
11:39
Alba Ventura & Thomas Pierre

"Je suis très fier que mon deuxième prénom soit Moussa". Invité de RTL ce mercredi 15 septembre, Gérald Darmanin a réagi à la polémique sur les prénoms à consonnance étrangère lancée par Eric Zemmour. Pour le ministre de l'Intérieur, il n'y a pas "plus Français qu’un Français de volonté".

Le ministre de l'Intérieur est revenu sur l'origine de son 2e prénom. "Mon grand-père était harki. Il s'est battu en 1940 pour la France. Il a libéré Saint-Amand-Les-Eaux des Allemands, et dans trois semaines, j'ai l'honneur d'inaugurer une rue à son nom : adjudant-chef Moussa Ouaki". 

Une réponse aux idées de développées par Éric Zemmour dans son dernier livre, où le polémiste réaffirme la nécessité d'"obliger les gens à donner des prénoms français" parce qu'"appeler son enfant Mohamed, c'est coloniser la France". L'éditorialiste, qui maintient le suspens sur une candidature présidentielle estime qu'il "faut refaire des Français. Ce qui me gêne, c'est qu'au bout de trois générations on appelle encore ses enfants Mohamed", martèle-t-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/