1 min de lecture Relance économique

Plan de relance : un effet sur la dette "presque entièrement résorbé à partir de 2025"

Malgré les 100 milliards d'euros qui seront investis dans le cadre du plan de relance, le premier ministre assure que l'effet sur la dette de ces dépenses sera "presque entièrement résorbé" en 2025.

Le Premier ministre Jean Castex le 28 août 2020 à l'hôtel de Beauvau à Paris
Le Premier ministre Jean Castex le 28 août 2020 à l'hôtel de Beauvau à Paris Crédit : Bertrand GUAY / POOL / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont et AFP

100 milliards d'euros pour relancer l'économie, mais aucune hausse d'impôt : c'est ce qu'a promis le premier ministre, Jean Castex, ce jeudi 3 septembre, lors de la présentation du plan de relance.

Malgré cette dépense, le chef de gouvernement assure que la "soutenabilité de notre dette" sera préservée, et que l'effet de ce plan sur la dette sera "presque entièrement résorbé" à partir de 2025, grâce à un bon retour sur investissement.

Ce plan de relance vise à "produire des effets concrets et perceptibles pour le plus grand nombre", notamment à travers l'emploi. Au micro de RTL, le Premier ministre a indiqué que son gouvernement espérait 160.000 créations de postes en 2021.

Les 100 milliards d'euros correspondent à des investissements sur une période de deux ans. En 2020, la crise provoquée par l'épidémie de Covid-19 va faire bondir la dette publique à près de 121% du PIB.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Mont-Saint-Michel (Manche) - Restauration des façades et toitures - 1 M€ / du 1er trimestre 2021 à décembre 2022 patrimoine
DIAPORAMA - Plan de relance : 14 chantiers du patrimoine financés en 2021

  

Lire la suite
Relance économique Jean Castex Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants