1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pension de retraite : 1 dossier de liquidation sur 7 comportait des erreurs en 2021
3 min de lecture

Pension de retraite : 1 dossier de liquidation sur 7 comportait des erreurs en 2021

Le rapport annuel de la Cour des comptes du 24 mai révèle que le nombre d'erreurs sur le calcul des pensions de retraite est encore inquiétant en 2021. Particulièrement pour les indépendants.

La réforme des retraites (illustration)
La réforme des retraites (illustration)
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Pension de retraite : 1 dossier de liquidation sur 7 comportait des erreurs en 2021
00:02:07
Lison Bourgeois & Éric Vagnier

Une retraite liquidée sur sept comporte des erreurs. Voici le constat que dresse la Cour des comptes dans son état des lieux du mardi 24 mai. Ce rapport permet chaque année de faire le bilan du nombre d’erreurs relevées lors de la liquidation de la retraite de base. Selon le dernier sur l’exercice 2021 de la branche vieillesse de la Sécurité sociale, la Cour des comptes pointe du doigt des dysfonctionnements récurrents. Ces erreurs touchent les calculs effectués au moment de la liquidation des retraites de base.

"En 2021, les caisses de la branche vieillesse ont attribué plus de 824.000 nouvelles prestations dont 78% de pensions et 22% de droits dérivés comme la pension de réversion. À cela s’ajoutent 39.000 liquidations pour les travailleurs indépendants, ce qui représente au total 6,4 milliards d’euros de charges annuelles supplémentaires", décrit Capital. Les erreurs, qui sont au détriment des assurés dans 75% des situations, ont donc d'importantes conséquences.

Le rapport annuel de la Cour des comptes met en avant le fait que les erreurs se situent particulièrement au niveau de la liquidation, qui représente l’étape du calcul déterminant le montant mensuel de la retraite qui sera versée aux futurs retraités. Ce montant reste le même jusqu'à la fin de la vie de l'assuré.

Un nombre d'erreurs en baisse ces dernières années

En réalité, la fréquence d'erreurs de portée financière en faveur ou au détriment des assurés se réduit en 2021. Mais la Cour des comptes estime cependant que les erreurs “continuent de présenter un niveau élevé”. “Rapporté au montant des attributions de prestations au cours de l’exercice, soit 5,8 milliards d’euros, il implique un montant probable d’erreurs de l’ordre de 70 millions d’euros”, rapportent les magistrats financiers.

À écouter aussi

Alors pourquoi ces anomalies ? "Souvent, ce n'est pas directement la faute des caisses d'assurance vieillesse mais plutôt des employeurs", explique le spécialiste du service économie de RTL Éric Vagnier. Ce sont les employeurs qui transmettent des déclarations erronées ou incomplètes. Au final, on arrive plus au bon nombre de trimestres cotisés. Les salariés qui ont eu des carrières hachées, avec des périodes de chômage et d'arrêts maladies, sont particulièrement touchés par ces erreurs. Ce sont donc des salariés qui ont eu de multiples employeurs et c'est ensuite aux agents de la caisse de retraite de faire la synthèse. 

Les assurés ont intérêt à vérifier les montants

Par ailleurs, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Ainsi, la fréquence des erreurs financières s’est dégradée en 2021 passant de 2,9% en 2020 à 3,9% en 2021 pour les versements des retraites des indépendants, gérés désormais par le régime général. Certaines régions aussi, comme le Sud-Est, l'Île-de-France ou le Languedoc-Roussillon, sont particulièrement pointées du doigt. 

Si vous suspectez être victime d'une erreur de calcul des montants versés, le patron d'Optima Retraite Lionnel Viennois conseille de "ne pas partir du principe que le relevé de carrière est totalement juste". Il poursuit au micro de RTL, "le conseil pratique c'est bien sûr de conserver l'ensemble de ses bulletins de salaire et certificat de travail. Car, malheureusement, il n'y a pas de rectification possible lorsque l'on ne peut pas fournir la preuve de l'irrégularité. Donc il faut vraiment être vigilant".

Le Parisien vous conseille d'écrire directement sur votre espace personnel en ligne sur le site lassuranceretraite.fr à la rubrique carrière et signaler toute période manquante ou incomplète, ou demander un rendez-vous auprès de la caisse. Attention, toute erreur débusquée doit être signalée dans les six mois suivant le premier versement.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/