2 min de lecture Muriel Pénicaud

Pénicaud, Castaner, Ndiaye : que deviennent les anciens membres du gouvernement ?

Avec la fin de l'été, certains anciens ministres d'Édouard Philippe font leur rentrée mais à de nouvelles fonctions.

Muriel Pénicaud et Christophe Castaner, le 6 novembre 2019
Muriel Pénicaud et Christophe Castaner, le 6 novembre 2019 Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Certains ministres ont décidé de s'éloigner pour un temps de la politique. C'est notamment le cas de l'ancien ministre de l'Agriculture Didier Guillaume qui a décidé de démissionner de son poste de sénateur. 

D'autres anciens membres du gouvernement, eux, n'ont pas raccroché avec la politique. À l'Assemblée, l'OCDE ou dans les coulisses de la majorité... Que deviennent les anciens ministres qui ont quitté le gouvernement depuis la nomination de Jean Castex à Matignon ? 

Avec les élections régionales et présidentielles qui rythmeront la vie politique des deux prochaines années, Muriel Pénicaud, Christophe Castaner ou encore Sibeth Ndiaye ont décidé de continuer de travailler dans la sphère politique mais avec des missions bien différentes. Tour d'horizon de leurs nouvelles vies.

Muriel Pénicaud

L'ancienne du Travail Muriel Pénicaud, remerciée en juillet lors de la nomination de Jean Castex à Matignon, a été nommée, le 25 août, représentante permanente de la France auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), a annoncé l'Élysée dans un communiqué. 

À lire aussi
De gauche à droite : Brigitte Klinkert (ministre déléguée à l'Insertion), Muriel Pénicaud et Élisabeth Borne. remaniement ministériel
Remaniement : dans les coulisses de la passation de pouvoir du ministère du Travail

Cette nomination, entérinée en Conseil des ministres sur proposition du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, prendra effet le 28 septembre.

Muriel Pénicaud ne retournera donc pas dans le secteur privé où elle a effectué une partie de sa carrière, notamment comme DRH chez le géant agroalimentaire Danone, avant de rejoindre le gouvernement d'Édouard Philippe en mai 2017. 

Christophe Castaner

L'ancien ministre de l'Intérieur Christophe Castaner se lance lui dans la course à l'élection du président du groupe La République En Marche à l'Assemblée. Après François de Rugy, il est le deuxième candidat déclaré à la succession de Gilles Le Gendre, critiqué en interne et qui va quitter ses fonctions à la rentrée

"Oui, j'ai envie d'être candidat à la présidence de notre groupe. Envie de porter avec vous nos valeurs. Envie de renouer pleinement, à vos côtés, à l'Assemblée, avec cet esprit de conquête né pendant la campagne", écrit Christophe Castaner dans son message aux députés LaREM. Le scrutin est prévu les 9 et 10 septembre pour dévoiler le résultat à l'ouverture des journées parlementaires LaREM, organisées à Amiens. 

Le prédécesseur de Gérald Darmanin va redevenir député des Alpes-de-Haute-Provence. Il propose un ticket avec la députée Marie Lebec, qui "serait première vice-présidente". "Avec Marie, nous partageons une volonté d'agir avec efficacité et de retrouver l'esprit de notre engagement autour d'Emmanuel Macron", écrit l'ancien ministre de l'Intérieur, âgé de 54 ans. 

Sibeth Ndiaye

Sibeth Ndiaye, ancienne porte-parole du gouvernement, continue de jouer un rôle auprès de la majorité. Selon Le Figaro, l'une des chevilles ouvrières de la campagne d'Emmanuel Macron en 2017, va siéger au sein de la Commission nationale des talents de La République En Marche. Il s'agit d'une nouvelle instance du mouvement créé par Emmanuel Macron. 

"Le patron du groupe SOS et membre du bureau exécutif de LaREM, Jean-Marc Borello, sera le co-président de cette structure, qu'il dirigera avec Justine Henry, la référente du mouvement dans le 18e arrondissement de Paris", indique Le Figaro

Cette commission est composée de 11 membres titulaires donc le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie. Objectif de cette instance : "Émettre des recommandations au bureau exécutif pour améliorer la parité, la représentation de la diversité et l'émergence de nouveaux talents dans le mouvement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Muriel Pénicaud Christophe Castaner Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants