1 min de lecture Affaire Balkany

Patrick et Isabelle Balkany condamnés à 5 et 4 ans de prison en appel

Anciennes figures de la droite française, Patrick et Isabelle ont été condamnés en appel respectivement à 5 et 4 ans de prison ferme, sans incarcération immédiate, pour blanchiment aggravé de fraude fiscale.

Le procès en appel pour fraude fiscale de Patrick Balkany débutera le 11 décembre 2019.
Le procès en appel pour fraude fiscale de Patrick Balkany débutera le 11 décembre 2019. Crédit : STRINGER / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Déjà condamnés pour fraude fiscale et déchus de leur mandat, Patrick et Isabelle Balkany, anciens édiles de Levallois-Perret, sont fixés sur la sentence que leur réserve la cour d'appel de Paris pour blanchiment aggravé. L'ancien maire a ainsi été condamné à 5 ans de prison et son épouse à 4 ans en appel sans incarcération immédiate pour blanchiment et prise illégale d'intérêt. 

La cour d'appel de Paris a alourdi la peine de l'ancien maire, condamné en outre pour "prise illégale d'intérêt", jugeant qu'il avait bénéficié d'avantages en nature dans le cadre d'un gros contrat immobilier de la ville. Le couple se voit aussi infliger dix ans d'inéligibilité et chacun des époux une amende de 100.000 euros.

Les Balkany sont soupçonnés d'avoir dissimulé 13 millions d'euros d'avoirs au fisc entre 2007 et 2014, notamment deux somptueuses villas, Pamplemousse à Saint-Martin et Dar Guycy à Marrakech. 

Un riad à Marrakech

S'ils ont reconnu la propriété de la villa antillaise, ils contestent vigoureusement le montant des avoirs en cause et se targuent de n'avoir jamais détourné "un centime d'argent public". Le couple continue de nier la possession d'un riad à Marrakech en dépit des peignoirs brodés aux initiales "PB", des livres dédicacés et des meubles payés par Isabelle Balkany retrouvés dans la villa saharienne.

À lire aussi
Patrick Balkany à la mairie de Levallois-Perret Patrick Balkany
Patrick Balkany : sa danse pendant la Fête de la musique choque les internautes

En première instance, le 18 octobre, le tribunal avait condamné Patrick Balkany à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé, avec incarcération immédiate, et son épouse à quatre ans d'emprisonnement mais sans mandat de dépôt, eu égard à sa santé fragile. Tous deux avaient été condamnés à dix ans d'inéligibilité et la saisie de leurs biens avait été ordonnée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Balkany Patrick Balkany Isabelle Balkany
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants