1 min de lecture Front national

Louis Aliot et Yann Le Pen, anciens assistants de Marine Le Pen et Bruno Gollnisch

"Le Canard Enchaîné" rappelle que Marine Le Pen a embauché son conjoint en tant qu'assistant parlementaire et révèle que sa sœur Yann a assisté Bruno Gollnisch, à la demande de Jean-Marie Le Pen.

Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch, le 19 mai 2015 à Strasbourg
Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch, le 19 mai 2015 à Strasbourg Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

François Fillon n'est pas la seule personnalité politique à avoir embauché sa conjointe en tant qu'assistante parlementaire. Dans son édition du 8 février 2017, Le Canard Enchaîné révèle que Louis Aliot, le conjoint de Marine Le Pen, a assisté la présidente du Front national au Parlement européen au moins entre 2011 et 2013. La situation est plus problématique dans ce cas précis, car si embaucher son compagnon ou sa compagne en tant qu'assistant parlementaire au Parlement français n'est pas illégal, cela l'est en revanche à Bruxelles. 

Lorsque Mediapart fait état de cette histoire en 2013, l'Organisme antifraude de l'Union européenne (Olaf) rappelle Marine Le Pen à l'ordre. La députée européenne fait valoir qu'il ne s'agit pas d'"une relation stable", pour la simple et bonne raison qu'ils ne sont ni mariés, ni pacsés. À l'été 2013, Louis Aliot quitte finalement son poste avant la fin du mandat de Marine Le Pen. Un poste qu'il n'avait auparavant jamais mentionné, notamment pendant qu'il œuvrait pour la campagne présidentielle de sa compagne en 2012. Une affaire qui pourrait expliquer la relative discrétion de Marine Le Pen, quant aux soupçons d'emplois fictifs pesant sur François Fillon et son épouse Penelope.

Yann Le Pen embauchée à la demande de son père Jean-Marie

Dans l'entourage proche de Marine Le Pen, sa soeur Yann a également bénéficié d'un emploi d'assistante parlementaire au Parlement européen, rappelle l'hebdomadaire satirique. La cadette de Marine a assisté le député européen Bruno Gollnisch entre 2009 et 2014. Une embauche faite à la demande expresse de Jean-Marie Le Pen, selon le volatile. 

Le Front national est lui aussi concerné dans une affaire d'emplois fictifs au Parlement européen. L'institution a d'ailleurs lancé une procédure de retenue sur le salaire de Marine Le Pen pour recouvrer les indemnités allouées à Catherine Griset, amie et assistante de Marine Le Pen à la Cour de Strasbourg, à propos de laquelle l'Olaf a épinglé Marine Le Pen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Bruno Gollnisch Jean-Marie Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants