1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Notes de frais, salaires à FO : "C'est de la diffamation", dit Jean-Claude Mailly
1 min de lecture

Notes de frais, salaires à FO : "C'est de la diffamation", dit Jean-Claude Mailly

INVITÉ RTL - Des notes de frais exorbitantes, des salaires confortables... Jean-Claude Mailly, ancien secrétaire général du syndicat, conteste les révélations concernant le train de vie des dirigeants de Force ouvrière.

Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, lors d'une manifestation contre la loi Travail le 26 juin 2016 à Paris.
Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, lors d'une manifestation contre la loi Travail le 26 juin 2016 à Paris.
Crédit : WITT/SIPA
Notes de frais à Force ouvrière : "C'est de la diffamation", dit Jean-Claude Mailly
00:05:53
Notes de frais à Force ouvrière : "C'est de la diffamation", dit Jean-Claude Mailly
00:05:54
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Les cadres de Force ouvrière (FO) ont-ils dépensé des sommes pharaoniques en notes de frais ? Selon des documents confidentiels publiés par Le Parisien ce jour, malgré plus de 630.000 euros de pertes en 2017, les hauts cadres du syndicat auraient dépensé plus de 380.000 euros en notes de frais sur le même exercice budgétaireJean-Claude Mailly, ancien secrétaire général par ailleurs visé par les révélations du quotidien, réagit dans RTL Soir.

"Je dis clairement qu'il n'y a pas de dérives financières", défend l'ancien cadre du syndicat au micro de Marc-Olivier Fogiel. "Je gagnais 5.200 euros net par mois dans la dernière période", argue-t-il, faisant valoir les contraintes liées à son ancien poste, notamment celle d'être disponible sept jours sur sept.

"Moi je considère que c'est de la diffamation", estime l'ancien syndicaliste qui n'exclut pas de porter plainte. Pour lui, il y a une véritable "volonté de nuire" qui ne serait pas étrangère à la désignation d'un nouveau secrétaire général qui doit se tenir dans quelques jours. "L'organisation se serait passée de tels troubles", conclut Jean-Claude Mailly qui se dit "très attaché" à Force ouvrière même s'il n'a plus de responsabilités au sein de la structure.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.