2 min de lecture Primaire Les Républicains

NKM candidate à la primaire UMP pour la présidentielle

Nathalie Kosciusko-Morizet a déclaré qu'elle était candidate à la primaire organisée par l'UMP pour désigner son candidat à l'élection présidentielle, mais pas au poste de président du parti.

Nathalie Kosciusko-Morizet est candidate à la primaire de l'UMP pour la présidentielle de 2017.
Nathalie Kosciusko-Morizet est candidate à la primaire de l'UMP pour la présidentielle de 2017. Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"J'ai décidé de ne pas être candidate à la présidence de l'UMP", a déclaré la députée de l'Essonne Nathalie Kosciusko-Morizet au Point publié ce jeudi 24 juillet, ajoutant : "Je travaille à fond pour préparer la primaire" de l'UMP en vue de la présidentielle de 2017.

L'entourage de NKM, interrogé par l'AFP, n'a pas démenti ces propos mais invité à les relativiser. "Il n'y a aucune nouvelle information dans le papier du Point", a-t-on commenté. Nathalie Kosciusko-Morizet avait déjà dit qu'elle n'excluait pas d'être candidate à la primaire de 2016, lors d'un déjeuner avec la presse le 3 juillet, a-t-on rappelé.

Nicolas Sarkozy devra gagner la primaire, dit NKM

Selon Le Point, l'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 considère que l'ex-président devra lui aussi passer par la primaire s'il veut à nouveau se présenter. "Bien sûr, si Sarkozy veut revenir, il participera à la primaire, la primaire elle est actée", aurait-elle déclaré au cours d'une réunion avec des militants UMP le 17 juillet à Avignon.

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre

Pour la présidence de l'UMP, la députée répète que la meilleure solution serait une direction collégiale, si Nicolas Sarkozy "ne revient pas", et plus précisément "un collectif de quadras autour d'une tête de parti, qui s'engage à ne pas aller à la primaire".

NKM, 4e candidate déclarée

Les candidats déjà déclarés à la primaire de 2016 sont l'ancien Premier ministre François Fillon, le député de l'Aisne Xavier Bertrand et le député-maire de Nice Christian Estrosi. L'ancien Premier ministre Alain Juppé a de son côté affirmé y réfléchir, et fait savoir la semaine dernière qu'il n'était pas candidat à la tête de l'UMP.

Le parti doit se choisir un nouveau président lors d'un congrès fin novembre. Nicolas Sarkozy pourrait faire son retour à cette occasion. Il devrait clarifier ses intentions "fin août, début septembre", selon ses déclarations sur TF1 début juillet.

Candidate à la présidence de l'UMP en 2012, avant de jeter l'éponge faute d'avoir réuni un nombre suffisant de parrainages, NKM avait lancé en juillet son mouvement, la France droite, qui compte désormais 3.000 adhérents.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Nathalie Kosciusko-Morizet UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773392946
NKM candidate à la primaire UMP pour la présidentielle
NKM candidate à la primaire UMP pour la présidentielle
Nathalie Kosciusko-Morizet a déclaré qu'elle était candidate à la primaire organisée par l'UMP pour désigner son candidat à l'élection présidentielle, mais pas au poste de président du parti.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nkm-candidate-a-la-primaire-ump-pour-la-presidentielle-7773392946
2014-07-24 14:35:52
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nvcwAeA_vPdx7bLrSrKeXQ/330v220-2/online/image/2014/0619/7772735317_ex-ministre-de-l-ecologie-et-des-transports-nathalie-kosciusko-morizet-dit-reconnaitre-en-partie-dans-cette-reforme-son-propre-projet-archive.jpg