1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Sarkozy : "La législative partielle dans le Doubs n'est pas un échec pour lui", rassure Bruno Le Maire
1 min de lecture

Nicolas Sarkozy : "La législative partielle dans le Doubs n'est pas un échec pour lui", rassure Bruno Le Maire

INVITÉ RTL - La perte de la législative partielle dans le Doubs, doit être l'occasion pour l'UMP de se reformer autour d'une "position forte", estime Bruno Le Maire.

Bruno Le Maire, invité de RTL, le 9 février 2015
Bruno Le Maire, invité de RTL, le 9 février 2015
Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
Bruno Le Maire : "Marine Le Pen, c'est la capitulation de la France"
07:14
"Marine Le Pen, c'est la capitulation de la France", prévient Bruno Le Maire
07:14
Marie-Pierre Haddad

En plein échec après l'élimination, dès le premier tour de l'élection législative partielle dans le Doubs, de l'UMP, Nicolas Sarkozy a participé à une conférence rémunérée à Abou Dhabi. Selon Marianne, l'ancien Président "répondait à l'invitation du Cheikh Mansour et du fonds souverain IPIC".

Cette intervention a été vivement critiquée. Le chef de l'UMP est apparu comme détaché des considérations du parti. Cela donné place à plusieurs consignes de vote partagées entre le "ni-ni" et le vote au Parti socialiste.

Un échec de la droite

Selon Bruno Le Maire, la courte victoire du Parti socialiste contre le Front national, n'est "pas un échec pour Nicolas Sarkozy. C'est notre faute à tous". 

Cependant, dans un entretien au Figaro, le député de l'Eure semblait être moins solidaire du président du parti : "Partout sur le terrain, c'est le même message. La mayonnaise Sarkozy ne prend pas. Les gens ne veulent plus de lui". Réponse du principal intéressé : "Si le Figaro le dit"

Le véritable problème est que nous ne sommes pas dans notre position forte

Bruno Le Maire
À écouter aussi

Bruno Le Maire souhaite recentrer le débat sur l'avenir politique : "Il nous reste du travail à faire pour convaincre les Français. Le véritable problème est que nous ne sommes pas dans notre position forte".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/