1 min de lecture Nadine Morano

Nadine Morano : "Nicolas Sarkozy ne pouvait pas faire différemment", selon Édouard Balladur

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Après la polémique déclenchée par les propos de Nadine Morano, l'ancien premier ministre estime qu'il n'y avait pas de "solutions idéales dans cette affaire".

micro generique Le Grand Témoin Alain Duhamel
>
Pour Édouard Balladur, "la France s'est droitisée" Crédit Image : AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel,Alain Duhamel | Durée : | Date : La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel et Claire Gaveau

L'épisode Nadine Morano n'est toujours pas terminé. Si Nicolas Sarkozy fait bonne figure dans ses interviews, l'ancien président de la République serait en réalité extrêmement remonté contre son ancienne ministre. Invitée d'On n'est pas couché, l'eurodéputée avait comparé la France à un "pays de race blanche"; déclenchant une véritable polémique. Et si elle a tenté de se justifier à de nombreuses reprises, cela n'a pas suffit : Nadine Morano a été exclue des élections régionales dans le Grand-Est par le comité d'investiture des Républicains.

Une décision logique pour Édouard Balladur. "Je trouve que Nicolas Sarkozy ne pouvait pas faire différemment de ce qu'il a fait. Il n'y avait pas de solution idéale dans cette affaire", soutien l'ancien premier ministre qui dénonce l'utilisation du mot "race". "Le mot race a une connotation née du XIXe siècle avec les races supérieures et les races inférieurs. Et il vaut mieux éviter d'utiliser ce terme qui n'a pas une connotation scientifique", détaille-t-il même s'il évoque "une race humaine". "Je crois que tous les hommes sont les mêmes avec un cœur, un corps, une âme, des sentiments, des ambitions mais ils se trouvent qu'ils n'habitent pas dans les mêmes régions du monde donc il y a une diversité", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nadine Morano Edouard Balladur Nicolas Sarkozy
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants