2 min de lecture Élections municipales

Municipales : "Le vrai test national va avoir lieu au Havre", estime Mazerolle

ÉDITO - Les électeurs havrais qui veulent sanctionner le gouvernement sont particulièrement motivés. Dans ces circonstances, l’élection d’Édouard Philippe constituerait un vrai fait d’armes pour la majorité.

Mazerolle-245x300 L'Edito d'Olivier Mazerolle Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
Municipales : "Le vrai test national va avoir lieu au Havre", estime Mazerolle Crédit Image : Thomas SAMSON / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Mazerolle-795x530
Olivier Mazerolle édité par Sarah Ugolini

Nous sommes dans la dernière ligne droite pour les municipales. Le premier tour aura en effet lieu dimanche prochain, le 15 mars. Un premier tour qui peut être perturbé par le coronavirus. Effectivement, il peut y avoir des difficultés à trouver des assesseurs dans certains bureaux de vote. Et puis la crainte du virus peut également favoriser l’abstention. Les électeurs les plus motivés vont sûrement se déplacer, les autres un peu moins. Ça peut avoir une influence sur le résultat, mais bien difficile de dire dans quel sens

En attendant, tout le monde s’accorde à dire que ces municipales ne vont pas être un succès pour La République en Marche. C’est ce qui est prévisible, pour deux raisons. D’abord, La République en Marche n’a pas de sortants, et pour cause, elle n’existait pas il y a six ans. Or, généralement les municipales favorisent les maires en place. 

Ensuite, la faible popularité d’Emmanuel Macron n’incite pas à voter pour les candidats du parti majoritaire. Cela dit, le vrai test national va avoir lieu au Havre. Édouard Philippe avait été élu au premier tour il y six ans. Mais la réforme des retraites et le 49-3 sont passés par là. 

L’élection de Philippe serait un vrai fait d’armes de la majorité

Les électeurs havrais qui veulent sanctionner le gouvernement sont particulièrement motivés. Dans ces circonstances, l’élection d’Édouard Philippe constituerait un vrai fait d’armes qui ferait oublier le reste pour la majorité.

À lire aussi
Édouard Philippe prend un bain de foule à l'occasion de son installation dans le fauteuil de maire au Havre. La République En Marche
Les infos de 18h - Édouard Philippe se réinstalle dans son fauteuil de maire du Havre

Les municipales, c’est aussi l’occasion pour les partis traditionnels qui ont beaucoup de sortants, de tenter de refaire surface. Les socialistes comptent bien garder leurs bastions, comme Lille ou Nantes. Les Républicains vont sans doute conserver Nice et Toulouse. Ils voudraient bien gagner Paris, mais pour ça, il faudrait d’abord que Rachida Dati précède Agnès Buzyn au premier tour, ce qui est possible, et qu’ensuite La République en Marche lui apporte une réserve de voix pour le deuxième tour, ce qui est loin d’être fait.

Les Républicains pourraient connaître une déconvenue à Marseille, où Martine Vassal, la filleule politique de Jean-Claude Gaudin, n’est pas forcément la mieux placée pour prendre sa succession. Dans la cité phocéenne, c’est le Rassemblement national qui pourrait obtenir le plus grand nombre de conseillers. Sans obtenir la majorité absolue, ce serait évidemment un coup d’éclat pour le parti de Marine le Pen. Pour lui barrer la route jusqu’au fauteuil de maire, il faudrait un front républicain et il n’est pas dit que Martine Vassal pourra le rassembler sous sa houlette. 

Marine Le Pen espère gagner Perpignan

Quant à Marine Le Pen, à défaut d’obtenir Marseille, elle espère gagner Perpignan et bien plus que les 11 villes détenues jusqu’à présent par son parti. Pour y parvenir, elle exploite à fond la crise migratoire à la frontière greco-turque. Jordan Bardella va s’y rendre après-demain matin pour dénoncer le risque de submersion. C’est le seul argument du Rassemblent national, mais ça fait des voix.

Les Verts aussi espèrent tirer leur épingle du jeu dans ces municipales. Ils entretiennent beaucoup d’espoir, mais il leur reste à démontrer qu’ils ont rompu avec leurs bisbilles habituelles pour réaliser leur ambition de devenir le nouveau parti dominant à gauche à la place du PS. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Le Havre Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants