1 min de lecture Élections municipales

Municipales : François Bayrou reproche aux oppositions "un manque de civisme"

VU DANS LA PRESSE - Le président du MoDem a reconnu que le maintien du premier tour des élections municipales était dû en partie aux pressions exercées par l'opposition.

François Bayrou
François Bayrou Crédit : M6
Camille Descroix
Camille Descroix

C'est un sujet qui fait encore débat. Le président du MoDem, François Bayrou, est revenu sur la polémique concernant le maintien du 1er tour des élections municipales ce mercredi 1er avril. "C'est fait, c'est fait, mais (...) il y a eu un manque de civisme", a-t-il déclaré.

Pour certains, le premier tour, organisé le dimanche 15 mars, a participé à la propagation du virus. Invité au micro de BFMTV et RMC, le maire de Pau n'a pas souhaité désigner de coupable et a déclaré vouloir éviter de susciter des "polémiques internes au monde politique français". Mais selon lui, le maintien de cette élection est en partie dû à la pression exercée par l'opposition.

Des hésitations jusqu'au dernier moment

Le maintien de ce premier tour a suscité de vifs débats dans la classe politique. Le président du Sénat, Gérard Larcher, et le patron de l'Association des maires de France, François Baroin, ont insisté pour que les Français aillent voter.

Le Conseil scientifique, qui conseille Emmanuel Macron durant cette crise, avait d'ailleurs expliqué que le fait de voter ne présentait pas de risque sanitaire excessif, rapporte BFMTV. Pourtant, comme l'explique François Bayrou au Figaro, le président de la République était plutôt favorable à un report

À lire aussi
Le formulaire de vote par procuration peut être obtenu sur internet élections municipales
Municipales 2020 : les procurations restent valides malgré le report du second tour

"Pour ma part, j'avais le sentiment que le risque était grand, mais je comprends aussi qu'on puisse dire, 'on va entraîner tout le monde, on ne va pas se lancer dans des décisions qui pourraient apparaître des uns contre des autres'", a tout de même nuancé l'intéressé, pour qui les élections ont été maintenues dans un soucis d'unité nationale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales François BAYROU Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants