2 min de lecture Élections municipales à Paris

Municipales : entre Villani et Griveaux, "ça va être violent pour ne pas dire saignant", selon Bost

ÉDITO - La bataille pour les municipales est déjà lancée. Dans de nombreuses villes, comme à Paris, il risque d'y avoir du grabuge.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Municipales : entre Villani et Griveaux, "ça va être violent pour ne pas dire saignant", selon Bost Crédit Image : Alain Jocard/Ludovic Marin/AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL édité par Marie-Pierre Haddad

La bataille pour la mairie de Paris est d'ores et déjà féroce... pour ne pas dire violente. Et ce en particulier au sein du parti présidentiel qui n'en a pas besoin. Ça va être violent pour ne pas dire saignant.

Parce qu’il faut rappeler une évidence : la ville de Paris sera un enjeu capital l’année prochaine dans le résultat des élections municipales. En 2001, la gauche avait perdu les élections municipales en France mais sa victoire à Paris et à Lyon avait effacé cette réalité.
C’est donc une évidence.

La République En Marche prend un risque énorme. Elle prend le risque l’année prochaine de perdre Paris, sans jamais avoir gagné la capitale, ce qui serait un exploit assez rare. Aucune évidence ne s’impose et c’est bien le problème. La République En Marche a fait un carton à Paris aux élections européennes, mais il n’est pas évident qu’elle réédite cet performance.

Villani, têtu et orgueilleux

Son candidat officiel, Benjamin Griveaux n’a pas d’avance évidente. Comme il n’est pas évident qu’Anne Hidalgo soit déjà condamnée à la défaite. Le vote écolo n’est pas forcément figé non plus. Les sondages aujourd’hui et le mode d’élection à Paris ne donnent d’avantages à personne. Tout le monde peut s’autoriser à croire qu’il peut devenir maire de Paris. C’est pour ça qu’il y a beaucoup de candidats potentiels.

À lire aussi
Anne Hidalgo, maire de Paris élections municipales à Paris
Municipales à Paris : Hidalgo n'annoncera pas sa candidature avant la fin de l'année

C’est donc le moteur de Cédric Villani pour y aller "avoir une chance de gagner". Ça c’est le moteur. Mais pour alimenter le moteur, c’est bien La République En Marche qui a fait le plein de carburant et plusieurs fois ces derniers mois. Quand Cédric Villani a dit à Emmanuel Macron à la fin de l’année dernière qu’il serait candidat, il raconte que le chef de l’État ne lui a pas répondu, ce qui voulait donc dire oui.

Cédric Villani n’a pas eu de mise en garde. Personne reconnait un responsable de la majorité n’avait en fait bien compris et saisi la personnalité du député mathématicien. Derrière l’habit sympathique, les cheveux en pétards, la barbe de 3 jours et ses énormes broche-araignées… Cédric Villani est têtu, orgueilleux et ce n’est pas un gentil

Hausser le ton ou laisser les choses se faire ?

Certains le reconnaissent. La commission d’investiture l’a inutilement humilié en juillet en désignant, à l’unanimité Benjamin Griveaux candidat LaREM. L’autre erreur, c’est de lui avoir proposer en début de semaine de co-diriger la campagne. Cédric Villani ne considère pas comme Benjamin Griveaux qu’ils ont comme ennemi commun Anne Hidalgo. Cédric Villani considère juste qui est le meilleur pour devenir maire de Paris. 

Maintenant, il va se passer quoi ? L’Élysée où se prennent vraiment toutes les décisions sur les municipales, comme pour la majorité, vont tenter de raisonner Cédric Villani. Mais s'il persiste, ils changeront de ton avec le dissident ou ils feront le choix de regarder ce qui se passe, une attitude souvent adoptée par Emmanuel Macron. Pour résumer, à 6 mois de l’élection, c’est juste le rassemblement qui prend un peu plus de temps que prévu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris La République En Marche Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants