2 min de lecture Élections municipales à Paris

Municipales à Paris : Villani nie avoir "monté un front" contre Griveaux

Cédric Villani, candidat à l'investiture LaREM pour la mairie de Paris s'est réjoui du ralliement de Mounir Mahjoubi et du député Matthieu Orphelin.

Le député de l'Essonne et mathématicien Cédric Villani ici en avril 2018
Le député de l'Essonne et mathématicien Cédric Villani ici en avril 2018 Crédit : Eric FEFERBERG / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Rebondissements en rafale pour l'investiture La République En Marche à Paris. Mercredi 3 juillet, Mounir Mahjoubi a déclaré se retirer pour rallier le candidat Cédric Villani. Un peu plus tard, Matthieu Orphelin lui a également officialisé son soutien. 

Jeudi 4 juillet, sur BFM TV, Cédric Villani s'en est réjoui et a "tendu la main" à des candidats déclarés en dehors de LaREM, comme Gaspard Gantzer "avec qui (il) partage beaucoup de points communs" et Pierre-Yves Bournazel. Le député a également refuté avoir "monté un front" contre le favori Benjamin Griveaux

Interrogé sur le rôle d'Emmanuel Macron dans cette désignation du candidat de la majorité, à quelques jours de l'audition par la commission d'investiture de LaREM qui aura lieu mardi 9 juillet, Cédric Villani a déclaré : "Ce que je dis au président, c'est que je suis occupé à construire le meilleur projet, au coeur des valeurs de LaREM, qui rassemblera depuis l'écologie sociale jusqu'à la droite progressiste, où se reconnaîtront des gens aussi variés que Gaspard Gantzer, Pierre-Yves Bournazel, avec les forces vives de LaREM, et des gens qui ont laissé leur marque, pas par des mouvements d'appareil mais parce qu'ils ont su incarner quelque chose". Une allusion à Benjamin Griveaux, soutenu par plusieurs cadres de LaREM et proche d'Emmanuel Macron

"Faire de Paris un laboratoire écoprogressiste"

Relancé sur son éventuelle intention de "monter un front" contre l'ancien porte-parole du gouvernement, Cédric Villani a précisé ne pas avoir "l'habitude de monter des fronts. Croyez-vous qu'on imprime sa marque en étant contre ?". "Chacun apportera sa patte" à "la base de projet de LaREM" a-t-il estimé. 

À lire aussi
Cédric Villani, le 9 septembre 2019 élections municipales
Municipales à Paris : Villani "déterminé à aller jusqu'au bout", malgré les critiques de Macron

L'élu de l'Essonne souhaite "faire de Paris un laboratoire écoprogressiste pour se lancer dans le futur" en mettant l'accent sur "le rayonnement international de Paris, la technologie". Selon lui, "Paris c'est comme un bien mondial, qui se doit d'offrir son meilleur visage", contrairement à ce qu'à ses yeux, il se passe "quand on entre aujourd'hui dans Paris : des portes sales, taguées, des embouteillages...". 

Le candidat choisi par LaREM sera annoncé mercredi 10 juillet. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris La République En Marche Mairie de Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797981521
Municipales à Paris : Villani nie avoir "monté un front" contre Griveaux
Municipales à Paris : Villani nie avoir "monté un front" contre Griveaux
Cédric Villani, candidat à l'investiture LaREM pour la mairie de Paris s'est réjoui du ralliement de Mounir Mahjoubi et du député Matthieu Orphelin.
https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-a-paris-villani-nie-avoir-monte-un-front-contre-griveaux-7797981521
2019-07-04 15:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ISqF3e92C4_nwzg4dFqsww/330v220-2/online/image/2019/0704/7797981524_le-depute-de-l-essonne-et-mathematicien-cedric-villani-ici-en-avril-2018.jpg