1 min de lecture Élections municipales à Paris

Municipales à Paris : pourquoi Benjamin Griveaux abandonne

Vendredi 14 février, le candidat de LaREM pour la mairie de Paris a annoncé retirer sa candidature, à la suite de la diffusion sur internet d'une vidéo à caractère sexuel.

Benjamin Griveaux, le 14 février 2020
Benjamin Griveaux, le 14 février 2020 Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Benjamin Griveaux jette l'éponge. Le candidat de La République en marche se retire de la  course pour la mairie de Paris, a-t-il annoncé ce vendredi 14 février à l'AFP. La raison de cette décision qui bouleverse la campagne parisienne des municipales : la diffusion sur internet d'une vidéo et d'une correspondance intimes attribuées au candidat. 

Un site a en effet diffusé mercredi soir des images à caractère sexuel et des messages connotés adressés à une femme, affirmant qu'ils émanaient de l'ancien porte-parole du gouvernement. Ils ont été relayés peu à peu jeudi sur les réseaux sociaux.

"Un site internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. Ma famille ne mérite pas cela. Personne, au fond, ne devrait jamais subir une telle violence", a-t-il dit dans une déclaration enregistrée en début de matinée. 

"La dureté du combat politique"

"En annonçant ma candidature à la mairie de Paris, je connaissais la dureté du combat politique", a indiqué Benjamin Griveaux. "Depuis plus d'un an, ma famille et moi avons subi des propos diffamatoires, des mensonges, des rumeurs, des attaques anonymes, la révélation de conversations privées dérobées ainsi que des menaces de mort", a-t-il poursuivi. 

À lire aussi
Agnès Buzyn, le 15 mars 2020 élections municipales
Coronavirus et municipales : Agnès Buzyn confie ses regrets et son amertume


En marge de sa déclaration, Benjamin Griveaux a indiqué s'être entretenu tard jeudi soir avec le président Emmanuel Macron, qui l'a selon lui assuré de son soutien "quelle que soit sa décision", en l'invitant à protéger les siens.

Réunion de crise

Ce vendredi matin, Benjamin Griveaux devait être l'invité de RTL mais a annulé sa venue. Il a également annulé sa participation à plusieurs rendez-vous médias. À la place, Benjamin Griveaux a convié son équipe de campagne dans son QG à 9 heures, pour ce qui ressemblait à une réunion de crise.

Selon plusieurs études d'opinion, Benjamin Griveaux arrivait troisième dans les intentions de vote pour les municipales, derrière la maire sortante PS Anne Hidalgo et la LR Rachida Dati, mais devant l'écologiste David Belliard, et l'ex-LaREM Cédric Villani.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris Benjamin Griveaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants