2 min de lecture Rassemblement national

Municipales à Paris : le RN investit Serge Federbush, candidat extérieur au parti

Le Rassemblement national (RN) a investi aux élections municipales à Paris un candidat extérieur au parti, Serge Federbusch, écartant de fait la candidature d'un délégué du RN, Jean Messiha.

Le Rassemblement national (illustration)
Le Rassemblement national (illustration) Crédit : Bertrand GUAY / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

La course à l'Hôtel de ville de Paris est bel et bien lancé, et un nouveau candidat est désormais sur la ligne de départ. Ce lundi 9 septembre, le Rassemblement national (RN) a investi Serge Federbush pour le représenter lors des élections municipales à Paris. Ce candidat extérieur au parti évince de fait un délégué du RN aussi candidat à l'investiture, Jean Messiha. 

Dans un communiqué, la fédération du RN à Paris "a pris acte de l'investiture de Serge Federbusch comme tête de la liste 'Aimer Paris' soutenue par le Rassemblement national", ajoutant être "en ordre de marche pour aboutir aux meilleurs résultats" à ce scrutin, peu favorable au RN dans les grandes villes. 

Le trésorier du RN, Wallerand de Saint-Just, qui avait été candidat en 2014 à Paris où il avait obtenu 6,26% des voix, avait fait savoir en mars que le RN ne présenterait pas de liste à Paris, une première, mais se rallierait à celle de Serge Federbusch. Il s'est félicité de cette décision prise par le bureau exécutif (direction) du parti, dont il fait partie, en faveur d'une liste "d'union"

De l'ENA au RN en passant par l'équipe Delanoë

Serge Federbusch est un énarque, ancien conseiller à l'urbanisme du socialiste Bertrand Delanoë puis conseiller apparenté UMP dans le Xe arrondissement. Il s'était présenté en 2014 sur la liste de l'entrepreneur libéral Charles Beigbeder. "On ne fait pas de bons résultats à Paris. Mais c'est la capitale de la France. Donc à défaut de résultats, on peut fédérer", avait expliqué en mars Wallerand de Saint-Just. 

À lire aussi
Jordan Bardella, eurodéputé du Rassemblement national, le 26 mai 2019 Rassemblement national
Colère des étudiants : Bardella dénonce un "laxisme généralisé à l'égard de l'ultra gauche"

Début juillet, le maire de Béziers (Hérault), Robert Ménard, chantre de l'union des droites et soutenu par le RN aux municipales, était venu à Paris appuyer Serge Federbusch. Jean Messiha, chargé des études et membre du bureau national (direction élargie), avait aussi déposé sa candidature, soutenant que le RN se devait d'avoir un candidat issu de ses rangs dans la capitale. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rassemblement national Élections municipales à Paris Élections municipales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants