1 min de lecture Mairie de Paris

"On n'est pas couché" : "Anne Hidalgo n'a pas été à la hauteur", estime Gaspard Gantzer

Candidat aux élections municipales de Paris en 2020 au côté d'Isabelle Saporta, Gaspard Gantzer (PS) est revenu sur les cinq années de mandat d'Anne Hidalgo à la tête de la mairie de Paris.

Gaspard Gantzer, invité de l'émission "On n'est pas couché", le 7 septembre 2019
Gaspard Gantzer, invité de l'émission "On n'est pas couché", le 7 septembre 2019 Crédit : Capture d'écran Twitter
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Invité de l'émission On n'est pas couché, ce samedi 7 septembre, Gaspard Gantzer, candidat aux municipales de 2020 à Paris, est revenu sur le travail de la maire (PS) Anne Hidalgo pendant son mandat au service de la capitale. 

Lorsque Laurent Ruquier lui demande s'il sera fidèle à celle qui siège encore à la mairie de Paris sous les couleurs du Parti socialiste, le candidat lui répond que, s'il se considère encore comme "un homme de gauche", il n'a pas été convaincu par les actions de la maire sortante durant ces cinq dernières années : "Je considère qu'Anne Hidalgo, depuis 2014, n'a pas été à la hauteur du mandat qui lui a été confié. Sur des questions de vie quotidienne comme la sécurité, la propreté, les transports, le logement, elle a échoué. Et c'est pour ça que j'ai imaginé, avec d'autres, qu'on pourrait construire une autre équipe".

L'ancien conseiller politique de Bertrand Delanoë (ex-maire de Paris), et ancien chargé de communication de François Hollande fera équipe avec l'ancienne journaliste de RTL Isabelle Saporta dans le cadre de ces élections municipales, qui se dérouleront en mars 2020.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mairie de Paris Élections municipales à Paris Anne Hidalgo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants