1 min de lecture Élections municipales à Paris

Municipales à Paris : déterminé, Villani charge Hidalgo et Griveaux

VU DANS LA PRESSE - Le candidat dissident pour les élections municipales à Paris fustige le bilan d'Anne Hidalgo et les propositions de Benjamin Griveaux dans un entretien accordé au "Parisien".

Cédric Villani, le 9 septembre 2019
Cédric Villani, le 9 septembre 2019 Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Cédric Villani est bien décidé à intensifier sa campagne pour les élections municipales à Paris. Le mathématicien a annoncé lors d'une réunion de son comité de soutien qu'il sera tête de liste dans le XIVe arrondissement de Paris, où il réside. Il revendique d'ailleurs "des milliers de militants actifs (...) prêts à tracter, à coller des affiches". 

Dans un entretien au Parisien, celui qui a défié La République En Marche assure, une nouvelle fois, vouloir aller "jusqu'au bout". Afin d'y parvenir, le député de la majorité charge ses deux adversaires politiques : Anne Hidalgo et Benjamin Griveaux. 

À ses détracteurs qui critiquent l'absence de programme du député de la majorité, Cédric Villani se défend : "J'ai déjà formulé plusieurs propositions sur le sérieux budgétaire ou l'écologie. Mon projet complet sera présenté en janvier, avec des propositions séquencées d'ici-là au fur et à mesure. Il sera béton".

Des attaques contre Hidalgo et Griveaux

Le candidat pour la mairie de Paris critique le bilan de l'actuel maire en matière de propreté. "La propreté, c'est le sujet de préoccupation numéro un dans cette campagne. Se défausser sur ses administrés quand on est en responsabilité, ce n'est pas très élégant… Moi, maire de Paris, il sera de ma responsabilité que les rues soient propres", explique-t-il au journal.

À lire aussi
L'ancien ministre de l'Écologie Jean-Louis Borloo élections municipales à Paris
Municipales à Paris : la macronie envisage-t-elle l'option Borloo ?

Quant à Benjamin Griveaux, Cédric Villani fustige l'une des propositions du candidat investi par La République En Marche. L'ancien porte-parole du gouvernement a proposé de suspendre les travaux dans la capitale jusqu'à fin 2020. Une idée "absurde", selon son rival. "Certains travaux ont au contraire besoin d'être lancés au plus vite pour que l'on puisse transformer la ville", explique-t-il. 

Quelles relations entretient-il avec Benjamin Griveaux ? Un long silence fait office de réponse. "Disons que cela reste entre nous", conclut Cédric Villani qui assure ne pas souffrir de l'absence d'appareil pour soutenir sa campagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris Paris Élections municipales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants