1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Municipales 2020 : le coronavirus explique près de deux tiers de l'abstention
1 min de lecture

Municipales 2020 : le coronavirus explique près de deux tiers de l'abstention

62 % des abstentionnistes ne se sont pas rendus dans les bureaux de vote de peur d'être exposés au coronavirus selon notre baromètre Harris Interactive/Epoka. 60 % des Français estime qu'il fallait reporter.

Une urne et du gel hydroalcoolique (illustration)
Une urne et du gel hydroalcoolique (illustration)
Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Paul Turban

Le grand vainqueur de ce premier tour des élections municipales de 2020 sera l'abstention. Entre 53,5 % et 56 % des Français ne se sont pas déplacés dans les bureaux de vote, un record. Et c'est l'épidémie de nouveau coronavirus Covid-19 qui a motivé les abstentionnistes

Selon un sondage Harris Interactive/Epoka pour RTL, TF1 et LCI, 62 % des abstentionnistes ne sont pas allés voter de peur d'être exposés au coronavirus

Cela dépasse de loin toutes les autres motivations de l'abstention, que ce soit l'idée que cela ne changera pas la vie quotidienne (17 %), l'expression d'un mécontentement vis-à-vis de l'exécutif (16 %) ou encore le manque de confiance dans les responsables politiques.

Cette enquête a été réalisée en ligne le 15 mars 2020 auprès de personnes inscrites sur les listes électorales dans les communes de 3.500 habitants et plus, issu d’un échantillon de 6.240 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

62 % des abstentionnistes ne se sont pas déplacés en raison de l'épidémie de Covid-19
62 % des abstentionnistes ne se sont pas déplacés en raison de l'épidémie de Covid-19
Crédit : Harris Interactive/Epoka pour RTL, TF1 et LCI
À écouter aussi

Une étude complémentaire montre que 60 % des Français estiment qu'il fallait reporter les élections municipales. Cet avis est le plus fort chez les moins de 35 ans (70 %) que chez les plus âgés (50 %). En revanche, les sympathisants La République en marche (31 %) et Les Républicains (45 %) étaient peu favorables au report. 

D'ailleurs, 54 % des Français déclarent ne pas comprendre la décision du gouvernement. Là encore, l'incompréhension est la plus forte chez les moins de 30 ans (62 %) que chez les plus de 65 ans (45 %). 

Cette étude complémentaire a été réalisée en ligne le 15 mars 2020 auprès de 1.021 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/