2 min de lecture Front national

Municipales 2014 à Tourcoing : les candidats lancent une opération séduction envers les abstentionnistes

REPORTAGE - Avec un taux d'abstention avoisinant les 55%, les habitants de Tourcoing sont sollicités sur tous les fronts pas les candidats PS, UMP et FN.

L'hôtel de ville de Tourcoing
L'hôtel de ville de Tourcoing Crédit : Wikicommons
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson et La rédaction numérique de RTL

J-3 avant le second tour des élections municipales qui aura lieu dimanche 30 mars. Il y aura des triangulaires dans 1.200 communes. C’est le cas à Tourcoing, dans le Nord de la France. 

Le maire socialiste sortant Michel-François Delannoy est en ballottage serré avec 40% des voix récoltés au premier tour. Il est face à Gérald Darmanin (UMP-UDI ; 37,3%) et Jean-François Bloc (FN ; 17,2%).   

55% d'abstentionnistes

Le scrutin s'annonce particulièrement incertain dans la cité du Broutteux. Quatre cents voix d'écart sont comptabilisées entre le maire sortant PS et son jeune challenger UMP. 

À lire aussi
Louis Aliot, le 17 octobre 2015 justice
Soupçon d’emploi fictif : Louis Aliot entendu à la PJ de Montpellier

Les intérêts se tournent donc du côté des abstentionnistes. La ville a frôlé le record d’abstention au premier tour avec 55% des électeurs qui ne sont pas allés aux urnes. Les candidats les sollicitent de toutes parts, mais ces citoyens ont tous une bonne raison de ne pas être allés voter. 

"Je n’ai pas eu le temps", "je m’occupais du petit", "j’étais malade" entend-t-on au micro de RTL

Le PS tente de rassembler ses troupes

Michel-François Delannoy, élu socialiste depuis 2008 a mobilisé ses troupes. En porte-à-porte dans les immeubles HLM, le ton est grave. "C’est pour votre intérêt qu’on est là, pour votre ville. Il ne faudrait pas que Tourcoing tombe entre les mains de ceux qui lui feraient faire un grand bond en arrière", explique-t-il. 

"On compte sur vous. Il n’y aura pas de troisième tour", prévient le candidat socialiste. 

L'insécurité, un thème majeur

Direction le quartier de la Bourgogne, avec Gérald Darmanin. Le candidat UMP parle insécurité avec les habitants. Il est confiant et laisse sa carte de visite aux électeurs encore indécis.

"Il faut changer les choses mais pour qui ?" interpelle une habitante. "Je n’ai jamais rien eu donc maintenant je suis colocataire chez mon fils", ajoute-t-elle.

Quant au Front national, Jean-François Bloc, s'est lui aussi lancé dans une opération séduction auprès d'un électorat plus dispersé que jamais.

>
Le taux d'abstention à Tourcoing s'élève à 55% Crédit Image : Nicolas Gouhier / RTL | Crédit Média : Franck Antson | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Parti socialiste UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770779760
Municipales 2014 à Tourcoing : les candidats lancent une opération séduction envers les abstentionnistes
Municipales 2014 à Tourcoing : les candidats lancent une opération séduction envers les abstentionnistes
REPORTAGE - Avec un taux d'abstention avoisinant les 55%, les habitants de Tourcoing sont sollicités sur tous les fronts pas les candidats PS, UMP et FN.
https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-2014-a-tourcoing-les-candidats-lancent-une-operation-seduction-envers-les-abstentionnistes-7770779760
2014-03-27 12:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/W3KwDsLWMX9wf68tS_UYwA/330v220-2/online/image/2014/0323/7770694503_l-hotel-de-ville-de-tourcoing.JPG