1 min de lecture Bernadette Chirac

Mort de Jacques Chirac : "La famille voulait préserver Bernadette", dit l'un de ses biographes

INVITÉ RTL - Erwan L'Eléouet, auteur de "Bernadette Chirac, les secrets d'une conquête", revient sur l'état de santé fragile de l'épouse de Jacques Chirac, et son absence à l'hommage solennel rendu à son mari à Saint-Sulpice.

fallait l'inviter- L'Entretien du jour Thomas Sotto
>
Mort de Jacques Chirac : "La famille voulait préserver Bernadette", dit l'un de ses biographes Crédit Image : Michel Euler / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Léa Stassinet

C'est une absence qui a été remarquée. Ce lundi 30 septembre, Bernadette Chirac n'était pas présente à la cérémonie de funérailles organisée en l'église Saint-Sulpice pour son mari, décédé le 26 septembre dernier. Elle était en revanche venue à la cérémonie privée aux Invalides, interdite d'accès aux caméras et journalistes.

"Elle est très fragilisée, beaucoup de personnes le disent et je crois que c'est vrai", a indiqué sur RTL le journaliste Erwan L'Eléouet, auteur de Bernadette Chirac, les secrets d'une conquête (ed. Fayard). "La famille Chirac souhaitait la préserver de toute cette agitation", a-t-il expliqué.

Celui qui avait réussi à convaincre Claude Chirac, "la gardienne du temple", d'écrire une biographie de sa mère a ensuite évoqué "la complicité retrouvée entre Bernadette Chirac et sa fille Claude", mais aussi les infidélités de Jacques Chirac. "Elle les a vécues avec beaucoup de souffrance et de dignité", confie Erwan L'Eléouet.

Mais "c'était une femme dépendante", poursuit-il, en rappelant une phrase qu'elle avait prononcée dans le livre qui relate ses discussions avec Patrick de Carolis, Conversation (ed. Plon). "La mort est un sujet qu'on évite d'aborder avec mon mari. Une chose est sure, j'espère que je partirai la première sinon je ne sais pas comment je survivrai. Je ne pourrai pas résister. J'admire beaucoup les femmes qui sont capables d’assumer, car je suis finalement très dépendante".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bernadette Chirac Jacques Chirac
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants