2 min de lecture Loi Travail

Mélenchon veut rassembler 500.000 personnes sur les Champs-Élysées

Si le leader de la France insoumise concède que la mobilisation contre la loi travail a faibli, pour lui, "la France reste un volcan".

Jean-Luc Mélenchon lors d'un discours à Athènes, le 27 octobre 2017
Jean-Luc Mélenchon lors d'un discours à Athènes, le 27 octobre 2017 Crédit : ANGELOS TZORTZINIS / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique

Pour Jean-Luc Mélenchon le combat continue. Si la mobilisation contre la loi travail s'est étiolée, et que les ordonnances ont été signées, la lutte est loin d'être finie affirme-t-il dans une interview à la Tribune de Genève. D'ailleurs le député des Bouches-du-Rhône se défend d'avoir posé un genou à terre face à Emmanuel Macron. "J’ai dit qu’il avait le point 'pour l’instant'. C’est tout !", lance-t-il au quotidien genevois.

Pour le leader de la France insoumise, une mobilisation d'ampleur est encore possible. "Il faudrait une démonstration de force, en grand. J’ai parlé d’une manifestation sur les Champs-Élysées pour frapper l’imaginaire. Mais quand on vise les Champs-Élysées, il faut être au moins 500.000 pour les remplir. Si tout le monde se mettait d’accord là-dessus pour décembre, on pourrait y arriver!", assure Jean-Luc Mélenchon.

D'un million à 500.000 personnes

Pourtant le tribun a bien revu à la baisse son objectif initial. En septembre dernier, c'est un million de personnes qu'il appelait à déferler sur les Champs-Élysées.

À lire aussi
Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, à Montreuil le 25 mai 2018. Chômage
Pourquoi les permittents sont menacés par la loi "Avenir professionnel" ?

En cause selon lui, "une faute terrible de stratégie et de tactique contre Monsieur Macron". Dans sa ligne de mire les "divisions désastreuses" des syndicats, et leur "refus du politique". "Je pense que le temps de la séparation entre le mouvement politique et social est terminé (…) Si l’on maintient les syndicats d’un côté et l’action politique et associative de l’autre, quand les syndicats se divisent, il n’y a plus moyen d’arriver à rassembler les masses populaires", explique-t-il.

La France reste un volcan

Jean-Luc Mélenchon
Partager la citation

Et  Jean-Luc Mélenchon n'hésite à y aller de sa métaphore. "La France reste un volcan", promet le député des Bouches-du-Rhône. "Je dis que la France est dans un état d’esprit surcritique. Une avalanche mûrit. Pour moi, la raison pour laquelle cet état surcritique ne débouche pas sur un mouvement de masse est liée aux conditions dans lesquelles est désorganisé le mouvement de masse", ajoute-t-il.

"Nous, nous représentons le camp de l’écologie, des pauvres et des travailleurs. Certes, ce camp a rarement gagné dans l’histoire. Mais quoi qu’il arrive, nous resterons une résistance, une insoumission", plaide Jean-Luc Mélenchon. Et pour le leader de la France insoumise de conclure : "Advienne que pourra."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail La France insoumise Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790861182
Mélenchon veut rassembler 500.000 personnes sur les Champs-Élysées
Mélenchon veut rassembler 500.000 personnes sur les Champs-Élysées
Si le leader de la France insoumise concède que la mobilisation contre la loi travail a faibli, pour lui, "la France reste un volcan".
https://www.rtl.fr/actu/politique/melenchon-veut-rassembler-500-000-personnes-sur-les-champs-elysees-7790861182
2017-11-08 11:32:12
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OJjjd2l4SOx91ff-xRhD_w/330v220-2/online/image/2017/1030/7790729850_jean-luc-melenchon-lors-d-un-discours-a-athenes-le-27-octobre-2017.jpg