1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mélenchon : Macron "attend que l'Europe lui donne le droit qu'on nous soigne"
1 min de lecture

Mélenchon : Macron "attend que l'Europe lui donne le droit qu'on nous soigne"

INVITÉ RTL - "Monsieur Macron a espéré en croisant les doigts et attend les vaccins pour rattraper la courbe d'explosion des contaminations", a dénoncé le chef de file de La France Insoumise.

Jean-Luc Mélenchon était l'invité de RTL Soir jeudi 1er avril 2021.
Jean-Luc Mélenchon était l'invité de RTL Soir jeudi 1er avril 2021.
Crédit : RTL
L'invité de RTL Soir du 01 avril 2021
26:53
L'invité de RTL Soir du 01 avril 2021
26:52
Thomas Sotto - édité par Marie Gingault

"Il n'est pas vrai que ne nous n'ayons pas les moyens de faire des campagnes de vaccination de masse", a dénoncé le président de La France Insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, invité sur RTL ce jeudi 1er avril.

"La France vaccinait autrefois le BGC, on y passait tous. En une semaine, toute une génération scolarisée était vaccinée", rappelle le candidat à la présidentielle 2022 pour qui les vaccins ne sont que "du business, rien d'autre". D'après Jean-Luc Mélenchon, le retard de la France est dû à des raisons uniquement "politiques". 

Le président de LFI regrette que les purificateurs d'air, fabriqués en France, n'aient pas été déployés à grande échelle dans les salles de classe, comme l'ont fait nos voisins allemands. "Si on avait été en guerre on aurait produit des balles et des fusils tous les jours, et là, qu'est-ce qui nous empêche d'avoir ces purificateurs d'air et de les mettre dans toutes les salles de cours (...) pourquoi nous ne le faisons pas ? Parce que Monsieur Macron a espéré en croisant les doigts et attend les vaccins pour rattraper la courbe d'explosion des contaminations", dénonce Jean-Luc Mélenchon.

"Et comme il s'est trompé, parce qu'il n'a rien fait pour les vaccins, qu'il n'y a pas de vaccins français et qu'il attend que l'Europe lui donne le droit qu'on nous soigne, et bien nous voici maintenant dans une situation désespérée", regrette le député des Bouches-du-Rhône. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/