1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉOS - Coronavirus : Castex hausse le ton à l'Assemblée et répond à Mélenchon
2 min de lecture

VIDÉOS - Coronavirus : Castex hausse le ton à l'Assemblée et répond à Mélenchon

Accusé par les oppositions de "piétiner le Parlement", Jean Castex a répondu à Jean-Luc Mélenchon à la tribune de l'Assemblée nationale. Des réponses cinglantes teintées d'ironie.

Jean Castex, le 1er avril 2021 à l'Assemblée nationale
Jean Castex, le 1er avril 2021 à l'Assemblée nationale
Crédit : Thomas COEX / AFP
Coronavirus : Jean Castex chahuté à l'Assemblée
01:29
Marie-Pierre Haddad

La ligne à suivre, puis la méthode à appliquer. Emmanuel Macron et Jean Castex se sont répartis les rôles. Après l'allocution télévisée du président de la République, le premier ministre s'est exprimé face aux députés, ce jeudi 1er avril. Le débat avec les députés de l'opposition a été houleux. 

Le chef du gouvernement a notamment annoncé que la consommation d'alcool sur la voie publique est interdite. Une aide sera aussi distribuée aux familles modestes pour compenser la fermeture des cantines scolaires

Les élus ont approuvé les mesures précisées par 348 voix contre 9. Mais le résultat du vote réside plutôt dans l'abstention, que dans la participation. La droite et la gauche n'ont pas voté pour dénoncer un "piétinement du Parlement" appelé, selon eux, à voter sur des mesures déjà actées par l'exécutif. 

Un mauvais poisson d'avril, et comme tous les poissons, il pourrira par la tête

Jean-Luc Mélenchon, député LFI des Bouches-du-Rhône

Ce débat est "un mauvais poisson d'avril, et comme tous les poissons, il pourrira par la tête", a cinglé Jean-Luc Mélenchon au nom des députés La France insoumise. "Nous n'avons pas à cautionner cette parodie de démocratie !" a lancé le patron des députés Les Républicains Damien Abad. La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen jugeait "indigne" de la part du gouvernement de chercher "à diluer sa responsabilité". 

Une réponse acerbe

À lire aussi

Face au flot de critiques et à l'ambiance survoltée à l'Assemblée nationale, Jean Castex a réagi : "Vous seriez à ma place vous feriez pareil", a-t-il déclaré. Le Premier ministre a ensuite répondu aux attaques de Jean-Luc Mélenchon. "Quand j'entends Jean-Luc Mélenchon parler d'une bureaucratie misérable et incapable d'accélérer la vaccination, c'est tout simplement indigne !", a-t-il jugé.

Jean Castex a levé la voix toujours à l'encontre de l'opposition. "Mesdames et messieurs les députés, je vous écoute, mardi après mardi. Je vous consulte (...) Mais quel était la musique de ces interventions : 'Les commerces ne les fermez pas ! Les stations de ski ne les fermez pas ! Les universités rouvrez-les ! Les établissements publics culturels rouvrez-les !' J'ai entendu cela depuis des semaines", a tonné le chef du gouvernement sous les applaudissements des députés de la majorité. 

Il poursuit sa réponse : "Aujourd'hui, voilà que nous serions trop mous, trop tardifs. C'est formidable", a ironisé le chef du gouvernement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/