2 min de lecture La République En Marche

Matthieu Orphelin : le député annonce qu'il quitte le groupe LaREM

Proche de Nicolas Hulot, le député a annoncé sa décision de quitter le groupe LaREM, invoquant notamment des avancées insuffisantes sur les "enjeux climatiques, écologiques et sociaux".

Le député ex-LaREM Matthieu Orphelin souhaite fortement encadrer les publicités pour les voitures.
Le député ex-LaREM Matthieu Orphelin souhaite fortement encadrer les publicités pour les voitures. Crédit : AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Invoquant des avancées insuffisantes sur les "enjeux climatiques, écologiques et sociaux" et en désaccord avec "certains choix" du gouvernement, le député Matthieu Orphelin annonce son départ de La République en marche mercredi 6 février.

L'élu du Maine-et-Loire a transmis sa décision dans un mail adressé à ses collègues "marcheurs". Celui qui a rejoint En Marche en janvier 2017 explique avoir "pris la décision de quitter le groupe parlementaire LaREM" après avoir "fait tout (s)on possible" pour "porter haut l'écologie".

Cette figure du groupe évoque "une décision lourde de sens" qui intervient cinq mois après la démission brutale de l'ancien ministre de l'écologie Nicolas Hulot dont il était proche et au lendemain du vote de la loi "anti-casseurs" sur lequel il s'est abstenu.

Dans son courrier, Matthieu Orphelin assure qu'il continuera à mettre "toute (s)on énergie" pour que le grand débat réussisse. Néanmoins, il prévient le gouvernement et la majorité qu'"à son terme, seules des décisions historiques, en particulier sur la justice fiscale ou l'accompagnement dans la transition écologique, permettront qu'il apaise durablement le pays".

Des désaccords sur la politique gouvernementale

À lire aussi
Montpellier, dans l'Hérault La République En Marche
Montpellier : la permanence du député LaREM Patrick Vignal de nouveau dégradée

Tout en ne mésestimant "aucune des avancées obtenues depuis 20 mois", il affirme que la majorité n'est "malheureusement au bon rythme sur aucun des grands chantiers de la transition", y voyant "un échec collectif". "Plus grave, nous ne nous donnons plus les moyens d'y être, ni de tenir nos engagements, prisonniers de logiques budgétaires et d'arbitrages politiques de court terme", déplore-t-il.

Matthieu Orphelin juge certains choix du gouvernement "contradictoires avec l'idée de plus de justice fiscale" et souhaiterait la mise en lumière de sujets "non négociables" comme la lutte contre les discriminations ou le "respect des libertés fondamentales et des droits humains"."Je ne regrette rien, car j'ai tout tenté", ajoute-t-il.

Il promet à ses collègues d'être "toujours présent" quand il s'agira de porter "des avancées réelles pour l'écologie et la solidarité" notamment au travers de son collectif transpartisan pour le climat "Accélérons".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Politique Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants