2 min de lecture Justice

Macron veut-il choisir lui-même le procureur de Paris ? Belloubet répond sur RTL

RÉACTION - Selon "Le Canard Enchaîné" et "Le Monde", Emmanuel Macron aurait "biffé les noms des trois candidats au poste de procureur de Paris", après l'appel à candidatures.

>
Nomination du procureur de Paris : Nicole Belloubet répond à la polémique Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : Franck Antson | Durée : | Date :
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson et Marie-Pierre Haddad

Qui va succéder à François Molins, au poste de procureur de la République de Paris ? C'est là toute la question qui met dans l'embarras l'Élysée. Il doit quitter son poste en novembre, après y avoir passé sept ans. Selon Le Canard enchaîné et Le Monde, un nouvel appel à candidatures a été lancé. Pour quel motif ? Emmanuel Macron a "biffé les noms des trois candidats au poste de procureur de Paris, poste stratégique s'il en est".

"En France, en dépit de la séparation des pouvoirs, les magistrats sont nommés par le président de la République, sur propositions de la Garde des sceaux et après avis du Conseil supérieur de la magistrature. Pour les magistrats du parquet, l’avis est simple, c’est-à-dire que le président de la République n’est pas tenu de le respecter", indique Ouest France.

Au micro de RTL, Nicole Belloubet explique que "l'histoire n'est pas du tout celle-là. Il y a quelques semaines, nous avons ouvert un appel à candidatures pour voir quelle personne était candidate au poste de procureur de Paris. Depuis, il y a eu deux événements différents". 

À lire aussi
Un rayon jambon dans un supermarché de Nîmes (Illustration) justice
Les actualités de 12h30 : un "cartel du jambon" visé par l'autorité de la Concurrence

Il était tout à fait naturel de rouvrir l'appel à candidatures

Nicole Belloubet, ministre de la Justice
Partager la citation

La ministre de la Justice détaille ensuite : "D'abord, nous avons fait évoluer les compétences du procureur de Paris, puisque nous allons proposer dans le projet de loi que je vais porter au Parlement, la création d'un procureur nationale anti-terroriste. Cette fonction était jusqu'alors exercée par le procureur de Paris". 

L'autre événement auquel fait référence la garde des Sceaux est le recrutement d'un secrétaire général au sein de son ministère. "Ce qui est un poste extrêmement important et j'ai choisi le procureur général de Versailles. J'ai proposé à l'une des personnes qui était candidate au poste de procureur de Paris, de prendre le poste de procureur général de Versaille, précise-t-elle. De ce fait, il était tout à fait naturel de rouvrir l'appel à candidatures pour le poste de procureur général de Paris". 

Faut-il y voir une main mise d'Emmanuel Macron ? "Je ne suis pas inquiète. Les postes de procureur sur ma proposition font l'objet d'un décret signé par le président de la République", répond la ministre de la Justice. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Paris Nicole Belloubet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794943674
Macron veut-il choisir lui-même le procureur de Paris ? Belloubet répond sur RTL
Macron veut-il choisir lui-même le procureur de Paris ? Belloubet répond sur RTL
RÉACTION - Selon "Le Canard Enchaîné" et "Le Monde", Emmanuel Macron aurait "biffé les noms des trois candidats au poste de procureur de Paris", après l'appel à candidatures.
https://www.rtl.fr/actu/politique/macron-veut-il-choisir-lui-meme-le-procureur-de-paris-belloubet-repond-sur-rtl-7794943674
2018-09-26 17:43:14
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GZ-EtWuyjWQap9XlU8ocUQ/330v220-2/online/image/2018/0807/7794345275_nicole-belloubet-etait-en-deplacement-a-nimes-le-6-aout-2018.jpg