1 min de lecture Code du travail

Macron : une nouvelle mise en scène pour la signature de la loi Travail ?

Le président pourrait promulguer devant les caméras les ordonnances de la réforme du code du travail vendredi 22 septembre.

Emmanuel Macron lors de la signature de la loi Moralisation le 15 septembre, entouré de Nicole Belloubet et Christophe Castaner.
Emmanuel Macron lors de la signature de la loi Moralisation le 15 septembre, entouré de Nicole Belloubet et Christophe Castaner. Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Océane Blanchard

Emmanuel Macron pourrait à nouveau se mettre en scène pour signer officiellement les ordonnances sur la modification du Code du travail, après leur passage en Conseil des Ministres vendredi 22 septembre. 

Selon les informations de RTL, le Président envisagerait de réitérer sa technique de communication utilisée lors de la signature de la loi moralisation de la vie politique, le 15 septembre.

À cette occasion, il était apparu à son bureau, entouré de la ministre de la Justice Nicole Belloubet et du porte-parole du gouvernement Christophe Castaner. Pour la première fois, un président français était filmé en train de signer officiellement une loi après sa validation parlementaire, dans une mise en scène qui rappelait les usages de communication des présidents américains. 

Avant la présentation des ordonnances en Conseil des ministres, le gouvernement doit faire face à une nouvelle journée de mobilisation contre la Loi Travail ce jeudi 21 septembre. Les routiers ont par ailleurs confirmé leur appel à la grève illimité à compter du lundi 25 septembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Code du travail Emmanuel Macron Loi Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants