1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron en Normandie : comment l'Élysée a tenté de tuer la polémique dans l’œuf
1 min de lecture

Macron en Normandie : comment l'Élysée a tenté de tuer la polémique dans l’œuf

En séjour dans la région pour la Toussaint, le chef de l'État et son épouse logent dans un hôtel de Honfleur, dont le prix des chambres aurait pu engendrer une polémique sur le train de vie du couple présidentiel.

Emmanuel et Brigitte macron à Honfleur (Normandie) jeudi 1er novembre 2018
Emmanuel et Brigitte macron à Honfleur (Normandie) jeudi 1er novembre 2018
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Macron en Normandie : comment l'Élysée a tenté de tuer la polémique dans l'œuf
00:03:05
Macron en Normandie : comment l'Élysée a tenté de tuer la polémique dans l'œuf
00:03:06
Pauline De Saint-Rémy & Clarisse Martin

Extrême prudence à l’Élysée hier, jeudi 1er novembre, après la révélation mardi soir du nom de l’hôtel cinq étoiles de Honfleur (Calvados), où Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron ont choisi de faire une petite escapade privée. 

Alors qu’ils retenaient toutes les informations sur le sujet depuis 48 heures, c’est lorsque les médias ont commencé à évoquer hier le prix des chambres, de 360 à un peu plus de 1.000 euros, dans cette ancienne auberge du XVIIe siècle, que les chargés de presse du Palais, se sont fendus de coups de téléphone aux rédactions pour apporter des précisions.

Ils craignaient manifestement plus que tout de voir naître une polémique sur le train de vie du chef de l’État et surtout sur son utilisation des fonds publics. Le couple présidentiel n’occupe pas une des suites de l’hôtel, ont-ils fait savoir, il n’y réside par ailleurs "qu’à titre personnel" et "à ses frais".

Une escapade qui fait réagir les Hollandais

Une communication autour du séjour normand du couple Macron qui faisait sourire en coin hier dans l’entourage de François Hollande, où l’on rappelait que "lui président" s’était toujours abstenu d’aller dormir à l’hôtel au cours de son mandat.  

À lire aussi

Surtout, les précisions apportées par l’Élysée sur le règlement des frais par le couple présidentiel n’auraient à ses yeux que peu de sens, si l’on considère la véritable logistique que cela représente. "Un président qui dort à l’hôtel, ce n’est pas une chambre, mais neuf ou dix chambres prises au même endroit", persiflait-on encore hier du côté du prédécesseur d’Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.