1 min de lecture PMA

Loi bioéthique : "Rien éthiquement ne s'oppose à la PMA", dit Marlène Schiappa sur RTL

INVITÉE RTL - La secrétaire d'État à l'Égalité femme-homme a également expliqué qu'"il n'est pas du tout question d'ouvrir ou de débattre de la GPA pendant ce quinquennat".

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Loi bioéthique : "Rien éthiquement ne s'oppose à la PMA", dit Marlène Schiappa sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
La Curiosite´ - Sidonie Bonnec Thomas Hugues
Thomas Hugues et Eléanor Douet

L'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, proposée dans le projet de loi sur la bioéthique est présenté ce mercredi 24 juillet en Conseil des ministres. "Rien éthiquement ne s'oppose à la PMA", a estimé la secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes Marlène Schiappa invitée de RTL. "Ce texte a vraiment été bien préparé, bien travaillé, maintenant le débat parlementaire aura lieu et c'est normal. Chacun pourra exprimer ses positions à cette occasion", a-t-elle ajouté.

Les opposants à l'extension de la PMA parlent notamment d'un glissement futur vers la GPA et craignent une commercialisation du corps. Des craintes qu'entend Marlène Schiappa. "Ces questions de PMA comme de GPA touchent à la fois au très intime : à la vie amoureuse, à la sexualité, à la vie familiale, à l'idée que l'on se fait des familles, mais elles touchent aussi à des questions philosophiques, scientifiques et éthiques". 

Toutefois, la secrétaire d'État assure que le gouvernement a "toujours été extrêmement clair sur le fait que l'on est opposé à la GPA", évoquant notamment le glissement vers la marchandisation du corps des femmes. "Il n'est pas du tout question d'ouvrir ou de débattre de la GPA pendant ce quinquennat", a conclu Marlène Schiappa.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
PMA Gouvernement Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants