2 min de lecture La République En Marche

Agnès Thill exclue de La République en marche pour ses propos sur la PMA

La députée La République en Marche de l'Oise, Agnès Thill, a été exclue de La République en Marche pour des propos sur la PMA.

La députée LREM Agnès Thill
La députée LREM Agnès Thill Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
et AFP

Le parti présidentiel a finalement tranché. Il a annoncé ce mercredi 26 juin que la députée de l'Oise Agnès Thill a été exclue de La République en marche (LaREM) en raison de "propos polémiques" concernant "le projet du gouvernement d'ouvrir la PMA (procréation médicalement assistée, ndlr) à toutes les femmes". 

"Ces propos sont préjudiciables à la cohésion du mouvement et nuisent à son image alors que l'ouverture de la PMA va faire l'objet dans les semaines qui viennent de débats à l'Assemblée nationale", a relevé la Commission des conflits de LaREM dans un communiqué.

Le parti d'Emmanuel Macron a déploré "la fréquence et le caractère pernicieux des propos" tenus par Agnès Thill. "Dans le dossier de griefs, il n'y a rien d'injurieux ni d'insultant. Ce qui est sûr, c'est que je suis déterminée parce que je ne comprends pas ce qui m'est reproché", avait expliqué la députée à sa sortie d'audience la veille. Son avocat Maître Richard Sebban avait indiqué qu'il comptait engager "une saisine du tribunal de grande instance pour demander sa réintégration" en cas d'exclusion. 

De multiples sorties sur la PMA

À lire aussi
L'eurodéputée LR Nadine Morano, en avril 2016. polémique
Un tweet jugé raciste de Nadine Morano provoque l'indignation

Le 7 novembre, la députée La République en Marche s'était exprimée sur Twitter concernant l'extension de la PMA. Elle avait évoqué l'existence d'"un puissant lobby LGBT à l'Assemblée nationale", ajoutant que "l'Assemblée nationale n'est pas la France".

En avril, l'ex-directrice d'école avait repris un article du journal Têtu qui faisait part du "coming out médiatique" du secrétaire d'Etat Gabriel Attal sur son homosexualité et son désir de paternité. Elle avait commenté sur Twitter : "Au moins la couleur est annoncée. #bioéthique en juin".  

Rebelote le 5 juin dernier, l'élue de l'Oise avait affirmé que la révision des lois de bioéthique à venir resterait "dans l'histoire comme celle qui aura évincé les pères de la naissance et de l'éducation des enfants". Une interview publiée dans le magazine L'Incorrect, fondé par des personnalités entre droite et extrême-droite. 

Des associations comme Urgence Homophobie et Stop Homophobie avaient demandé "expressément" son expulsion de LaREM via une lettre ouverte cosignée par des parlementaires et des personnalités dont l'humoriste Muriel Robin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche PMA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797929553
Agnès Thill exclue de La République en marche pour ses propos sur la PMA
Agnès Thill exclue de La République en marche pour ses propos sur la PMA
La députée La République en Marche de l'Oise, Agnès Thill, a été exclue de La République en Marche pour des propos sur la PMA.
https://www.rtl.fr/actu/politique/agnes-thill-exclue-de-la-republique-en-marche-pour-ses-propos-sur-la-pma-7797929553
2019-06-26 15:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6uIlWI4fkCZSpday-LQa4A/330v220-2/online/image/2019/0625/7797922406_la-deputee-lrem-agnes-thill.jpg